Master Solidarités et Transition Durable - Parcours Action humanitaire et solidarité internationale / Parcours Economie solidaire et innovation sociale

Informations générales

Nature de la formation
Diplôme canonique / ecclésiastique
Niveau de recrutement
Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 semestres
Lieu(x) de formation
Paris
Stages
Oui En savoir plus
Séjour à l’étranger
Séjour possible 
Frais d’inscription
M1 : de 6 100 € à 3 750 € par an. M2 : de 6 720 € à 4 360 € par an (tarifs 2021-2022); en fonction de vos revenus
En savoir plus
Accessible en
Modalités
Titre RNCP
Niveau 7
Langues d'enseignement
Anglais, Français
Et après ?
Domaine :
Droit-économie-gestion
Mention :
Sciences Economiques et Sociales
Parcours :
Solidarités

Ce master propose une manière innovante de repenser les solidarités de demain. Face aux défis sociétaux actuels, nous souhaitons former des étudiants capables d’inventer de nouveaux paradigmes, afin de faire de la solidarité une clef de voute, au service d’un nouveau modèle de développement, soit dans le secteur de l’humanitaire et de la solidarité internationale, soit dans celui de l’économie solidaire et de l’entrepreneuriat social.
Le thème de la solidarité constitue l'un des domaines parmi les plus novateurs en termes de métiers et de pratiques professionnelles. La solidarité devient un défi majeur pour nos sociétés en pleine mutation.

Objectifs

Nos sociétés contemporaines sont en effet confrontées à des crises et conflits variés (environnementaux, économiques, sociaux, politiques) qui persistent à travers le temps et se reconfigurent. L’étude de l’état du monde et de ses limites et paradoxes invite donc aux dialogues entre disciplines (sociologie, économie, psychologie, droit, écologie, relations internationales), entre champs d’action (action politique, économique, sociale, solidaire, environnementale) et entre échelles (locale, régionale, internationale).

Par conséquent, ce master est structuré par ces trois exigences : il est d’une part constitué d’un tronc commun d’enseignements fondamentaux permettant d’articuler des apports théoriques pluridisciplinaires, et d’autre part de deux parcours permettant aux étudiants, dès la première année, de choisir un champ de spécialisation : le parcours Action humanitaire et solidarité internationale, ou le parcours Économie solidaire et innovation sociale.

Stages

Les étudiants pourront effectuer leur stage en France ou à l'étranger dans une ONG, une entreprise, une fondation, un organisme international ou auprès du Ministère des Affaires Étrangères ou de la Défense.

L'étudiant a la responsabilité de trouver l'organisme qui l'accueillera mais la direction du Master l'accompagne dans sa recherche de stage et il peut s'appuyer sur les partenaires de la formation.

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Formation(s) requise(s)

> Formation initiale
Le Master s’adresse aux étudiants titulaires d'une licence (toute discipline), d'un diplôme d’une école de commerce, de communication ou d’ingénieur, ou encore pour les professionnels non titulaires d’une licence mais justifiant d’une expérience significative (3 à 6 ans).
Ce master s’inscrivant dans la continuité de deux parcours de la licence Science Sociales, Sciences économiques et politique (ESS et développement durable, et Science politique, Relations internationales et enjeux sociétaux), les étudiants issus de cette licence seront les bienvenus
Maîtrise de l’anglais obligatoire pour suivre certains enseignements dispensés dans cette langue.

> Formation continue
  • des professionnels justifiant d’une expérience significative (3 à 6 ans) peuvent postuler.

Les candidatures au titre de la formation continue (prise en charge par l’employeur) sont les bienvenues. Les cours étant programmés en journée (entre 9h00 et 18h00), de lundi à vendredi + quelques samedis, cette formation est difficilement compatible avec un emploi salarié.

Modalités

Temps plein

Conditions d'admission

Ouverture des candidatures en ligne le lundi 22 mars 2021

L'admission se fait sur :
  • dossier d'inscription en ligne. Frais du dossier de candidature : 60€
  • entretien devant un jury
La sélection des candidats se fait en fonction des critères suivants :
  • Votre projet professionnel et vos motivations
  • Vos résultats scolaires
  • Une bonne maîtrise de l'anglais : un justificatif de votre niveau d'anglais (TOEIC, TOEFL ou autre) est demandé dans le dossier de candidature
  • Votre expérience dans le domaine social en France et/ou à l'étranger
Les derniers entretiens sont programmés en juillet. Certains candidats peuvent être reçus début septembre, uniquement en fonction des places disponibles.
Attention, les dossiers incomplets ne seront pas étudiés. Veillez donc à bien fournir toutes les pièces demandées dans le formulaire de candidature.

Afin de garder toutes les chances d’obtention d’un financement, nous invitons les candidats qui postulent au titre de la formation continue (=financement par l’employeur) à nous consulter préalablement à l’envoi de leur dossier.

Les dossiers seront présélectionnés par l’équipe pédagogique du Master à partir du mois d’avril. Un mail informera les candidats des suites données à leur candidature : convocation à un entretien ou refus sur dossier.

Inscription

Pour confirmer votre inscription suite à une réponse positive, un acompte de 400 € sera demandé aux admis afin de confirmer leur place dans le master. Cet acompte devra être versé dans les dix jours qui suivent la communication de votre admission. Sans acompte de pré-inscription de la part du candidat, sa place sera automatiquement proposée au prochain candidat en liste.

Après versement d’acompte, l’inscription complète devra s’effectuer impérativement avant le 30 juillet via le portail électronique. Sans cette dernière étape d'inscription en ligne, le candidat n'aura aucun accès aux informations concernant le déroulement de la formation ni aux convocations à la journée de pré-rentrée.

Frais d’inscription

M1 : de 6 100 € à 3 750 € par an. M2 : de 6 720 € à 4 360 € par an (tarifs 2021-2022); en fonction de vos revenus

Mme Jeanne Salliou
Tél : 33 (0)1 44 39 52 74
Courriel

Cette formation s’inscrit dans une approche systémique afin de penser la transition dans toutes ses dimension. Au croisement des savoirs théoriques et des compétences techniques et pratiques, chacun sera amené à définir son propre projet professionnel, fondé sur une capacité commune d’innovation et de coopération.
Dès le M1, l'étudiant choisit un des deux parcours proposés :
- Action humanitaire et solidarité internationale (AHSI)
- Economie solidaire et innovation sociale (ESIS).


Parcours Action Humanitaire et Solidarité Internationale (AHSI)

Le parcours AHSI s’adresse aux étudiants qui souhaitent s’engager dans des situations complexes et interculturelles, pour contribuer à un changement réel dans la lutte contre la précarité, la vulnérabilité ou encore l’injustice. Ce parcours prépare les étudiants aux métiers du développement, de l’urgence humanitaire, de la prévention des conflits, des droits humains ou du droit humanitaire. Destinée à des étudiants de toutes disciplines ayant une bonne connaissance des milieux associatifs comme à des professionnels confirmés dans les domaines de l’action humanitaire ou du développement, cette formation pluridisciplinaire apporte une connaissance approfondie des enjeux propres aux relations internationales contemporaines liés aux métiers de la solidarité internationale. Elle permet d’être immédiatement opérationnel sur de nombreuses tâches et fonctions dans le monde de la solidarité internationale. Il s’agit ainsi d’une formation qui répond à l’exigence de la double compétence imposée par les employeurs de ce secteur : des compétences en gestion de projet, plaidoyer, administration, recherche de financement, communication, etc. qui reposent sur un socle éthique solide et sur une compréhension fine des relations internationales et des grands enjeux contemporains.
Les intervenants sont soit des universitaires confirmés (de disciplines et d’ancrages institutionnels variés), soit des professionnels de la solidarité internationale dotés d’une solide expérience dans les domaines enseignés (UNHCR, Médecins du Monde, Care France, Secours Catholique-Caritas France, CCFD-Terre solidaire, FIACAT, WWF…).
Leur présence constitue une véritable richesse pour la formation : les étudiants bénéficient à la fois de leurs apprentissages pratiques et techniques, et de leurs réseaux et conseils en matière d’insertion professionnelle.


Parcours Economie solidaire et innovation sociale (ESIS)

Le parcours ESIS s’adresse aux étudiants qui considèrent que l’économie est un vecteur central pour lutter contre l’injustice sociale et pour transformer la société au service du bien commun et du développement durable. Ce parcours prépare les étudiants aux métiers de l’entrepreneuriat social, de la RSE, de l’insertion par l’activité économique, du développement territorial ou de l’innovation sociale. Destinée aux étudiants de toutes disciplines, et non seulement à ceux qui viennent des filières économiques, et aux professionnels souhaitant se réorienter vers le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS), cette formation pluridisciplinaire donne une vision globale du secteur à travers la découverte de ses multiples pratiques, et une connaissance approfondie des enjeux et défis auxquels sont aujourd’hui confrontés notre modèle de développement et notre système marchand. Les alternatives économiques étudiées concernant autant la transformation du système de l’intérieur (comme par exemple via la RSE) qu’à travers des pratiques développées à l’extérieur du modèle classique, mais généralement en partenariat avec lui (comme les entreprises d’insertion, le microcrédit, le commerce équitable, les monnaies locales complémentaires, etc). La formation procure autant les fondements théoriques que les compétences techniques pour travailler dans le secteur. On apprend ainsi à créer une entreprise sociale (entrepreneuriat social) ou un projet social à l’intérieur d’une entreprise classique (intrapreneuriat social), à chercher des financements en mobilisant les dispositifs de la finance éthique et solidaire, à faire de la communication et du marketing solidaire, à pratiquer un management participatif et collaboratif, à accompagner et inclure des personnes en insertion, à développer des partenariats et travailler en réseau, à développer des projets solidaires au niveau d’un territoire.
Les enseignants sont à la fois des universitaires et des professionnels, qui mettent à disposition leurs réseaux et facilitent l'insertion professionnelle des étudiants.
 

Ce master est aussi disponible en formation continue

> Bloc de compétence « Evaluation de l’utilité sociale et mesure de l’impact social »
Ce bloc de compétence, intégré au parcours ESIS, est ouvert également aux professionnels voulant recevoir une formation spécifique dans ce domaine. Il comprend des cours théoriques et une mise en application pratique. La formation est réalisée en partenariat avec l’AVISE, structure de référence pour le secteur de l’ESS.

> Bloc de compétence « Croisement des savoirs avec des personnes en précarité »
Ce bloc de compétence, intégré au parcours ESIS, est ouvert également aux professionnels voulant recevoir une formation spécifique dans ce domaine. La formation est portée en partenariat avec le mouvement ATD Quart Monde, qui est à l’origine de cette démarche permettant d’associer le savoir des personnes en précarité au savoir universitaire et professionnel.
 

Modalités d'évaluation

L'évaluation se fait sous forme de contrôle continu ou d'examen sur table. Une place importante est accordée à l'assiduité et la participation aux cours ainsi qu'à la réalisation d'un stage ou d'une expérience professionnalisante.

Tous les enseignements doivent être validés ainsi que le mémoire de stage avec soutenance obligatoire dans la première quinzaine de septembre.

Année post-bac de sortie
Bac + 5
Titre RNCP
Niveau 7

Compétences visées

> Cette formation s’inscrit dans une approche systémique afin de penser la transition dans toutes ses dimension. Au croisement des savoirs théoriques et des compétences techniques et pratiques, chacun sera amené à définir son propre projet professionnel, fondé sur une capacité commune d’innovation et de coopération.
> Une dimension éthique qui conduit à développer de manière systématique, la réflexion au cœur de l’action.
 

Débouchés professionnels

Ce master forme aux métiers du secteur de la solidarité : chargé de projet, chargé de plaidoyer, fundraiser, chargé de communication, marketing solidaire, animateur social, chargé du développement des partenariats. Le parcours AHSI oriente les étudiants vers les secteurs du développement, de l’urgence humanitaire, de la prévention des conflits et des droits humains. Le parcours ESIS oriente vers le domaine de l’économie sociale et solidaire (ESS) tant dans les milieux associatifs qu’entrepreneurial. Les étudiants sont également formés à la création d’une entreprise solidaire ou d’une association, au management participatif et à la gouvernance démocratique, à l’évaluation de l’utilité sociale, et au développement et l’évaluation de la Responsabilité sociétale d’entreprise.

Poursuites d'études

Possibilité de compléter sa formation par les Diplômes Universitaires proposés à l'ICP.