• Formation,

Mesurer les enjeux du monde contemporain, grâce à l'étude de la théologie

Soucieux de mieux appréhender le monde qui les entoure, les actifs se forment à la théologie malgré un agenda chargé. Emmanuelle Pichené témoigne des enseignements qu'elle suit, en soirée, au Theologicum.

Emmanuelle Pichené, directrice financière au sein d'une société de production audiovisuelle, suit le parcours de Baccalauréat canonique de théologie, au sein du 1er cycle soir - cycle C.
 

De multiples chemins vers la théologie

"J’ai commencé à m’intéresser à la théologie en amateur en prenant goût à réfléchir à la foi pour la catéchèse avec des élèves de lycée.
Au 1er cycle soir - cycle C, j’ai compris que je cherchais à mieux comprendre la foi pour être plus disponible à la discussion, avec toute sorte de gens dans toutes sortes de contexte, professionnel ou ailleurs, sans me raidir.

Ce parcours me permet de traverser tous les champs de la théologie en l’assimilant à doses raisonnables dans le long cours. Le rythme des cours en soirée offre en effet l'opportunité d'allier apprentissages et vie familiale et professionnelle."

Un enrichissement intellectuel et un développement de la personne

"Le plus étonnant pour moi sont la bienveillance de mon milieu professionnel et les discussions profondes engagées à cette occasion.
Les travaux personnels que nous effectuons chaque année nous aident à oser une parole personnelle en réfléchissant à partir des questions qui nous touchent. Le cheminement avec les autres étudiants, chacun avec sa diversité, est très précieux.
L'incroyable engagement de chacun et l'attention de l'équipe pédagogique nous procure un vrai soutien.

Passer par le détour des siècles de théologie de l’Église m’a permis de mieux mesurer les enjeux du monde contemporain, ce qui m'intéresse le plus. Comprendre le chemin l’Église au sein de ces deux millénaires me donne confiance dans l’actualité de la foi pour notre monde postmoderne."


Étudier la théologie tout en conservant son activité professionnelle

L'ICP propose depuis 50 ans une modalité d'enseignements à la théologie, en soirée : le 1er cycle soir - cycle C.
En 1/2 siècle, cet organisme du Theologicum - Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses a formé plus de 2 500 étudiants, actifs en majorité, venus pour acquérir une meilleure intelligence de leur foi, en quête d'un enrichissement spirituel ou pour prendre ou conforter des responsabilités ecclésiales.
 

La théologie et les entreprises

Aujourd'hui plus que jamais, la théologie est une ressource pour agir et entreprendre dans le monde.
De nombreux étudiants ou anciens étudiants, professionnels en activité, témoignent des transformations vécues au cours de leurs années d'études, et mettent en avant les capacités insoupçonnées de la théologie à aider les organisations, et leurs collaborateurs, à répondre aux enjeux contemporains.
 

Se former pour mieux comprendre le monde

Comme Emmanuelle Pichené, tous les étudiants du 1er cycle soir - cycle C acquièrent des bases solides dans les disciplines de la théologie afin de structurer leur réflexion et devenir apte à soutenir un dialogue argumenté sur les crises et les enjeux dans le monde et dans l’Église aujourd’hui : éthique, bioéthique, questions migratoires, anthropologie, vie de l’Église …

Ce temps d’études est aussi l’occasion d’une fortification de la foi, d’un ressourcement pour chacun, il contribue à l’unification de la personne.
 
Pour obtenir des informations détaillées sur les formations à la théologie en soirée, nous sommes à votre disposition : écrivez-nous