• Formation,

Par l'étude de la théologie, je comprends mieux le monde tel qu'il est - Témoignage

"Mieux comprendre le monde, y compris dans sa dimension spirituelle et métaphysique", c'est ainsi que M. Ludovic de Montille, inscrit au 1er cycle-soir-Cycle C du Theologicum, parle de sa formation et de son expérience de la théologie.

illu portrait montille

illu portrait montille

Étudier pour davantage de liberté

Ludovic de Montille est étudiant en 3e année du parcours de Baccalauréat canonique de théologie.
Au cours de son témoignage, il revient sur son quotidien d'étudiant et sur les bénéfices qu'il retire des enseignements qu'il reçoit, ainsi que le plaisir qu'il éprouve à lire et comprendre les textes, grâce à l'accompagnement précieux des enseignants de la Faculté.

Il explique comment en suivant une telle formation il "essaie de mieux comprendre le monde tel qu’il est y compris dans sa dimension spirituelle et métaphysique".

Cette réflexion, il peut la mener avec recul, "en desserrant un peu le conditionnement mental et social de la vie d’aujourd’hui", par sa capacité à discerner, qu'il acquiert au quotidien dans son parcours théologique.
Il fait ainsi le constat que cette capacité "donne à sa vie un degré de liberté supplémentaire".

Il conforte l'objectif exprimé dans la vision portée par le Theologicum : "La liberté de penser pour agir en chrétien".


 

Un cursus canonique en cours du soir

Comme plus de 2 500 étudiants avant lui, M. Ludovic de Montille, étudie la théologie en cours du soir;  il pourra obtenir le diplôme de Baccalauréat canonique de théologie.
Il suit les enseignements du 1er cycle soir-cycle C, organisme du Theologicum qui forme à la théologie, à un rythme accessible même aux candidats ayant un agenda chargé.


Connaissances et compétences pour agir et entreprendre dans le monde

Tout long de son parcours de Baccalauréat canonique de théologie, M. de Montille est accompagné pour acquérir les éléments fondamentaux de toute réflexion sur la foi chrétienne.
Les étudiants du 1er cycle soir-cycle C, deviennent apte à mieux structurer leur réflexion et vivre en chrétien plus averti.
Les enseignements leur permettent d'acquérir la capacité à soutenir un dialogue argumenté sur les crises et les enjeux dans le monde et dans l’Église aujourd’hui :
éthique, bioéthique, questions migratoires, anthropologie, vie de l’Église…

Ce témoignage a été donné à l'occasion d'une table ronde organisée pour célébrer le cinquantenaire du 1er cycle soir-cycle C (à revoir ici) et le lancement de l'initiative « La théologie, une ressource pour agir et entreprendre dans le monde ».

Elle a donné carte blanche à trois témoins, étudiant, ancien étudiant, professionnelle, qui ont parlé librement de leur expérience de la théologie.