• Formation,

Former des futurs managers : stratégie, éthique et gouvernance d’entreprise

Publié le 27 mai 2021 Mis à jour le 17 juin 2021

Face à un monde économique complexe, couplé à des événements imprévisibles comme la crise sanitaire, les dirigeants d’entreprises sont confrontés à des situations de plus en plus délicates. Pour faire face aux incertitudes, il est donc essentiel d’être agile, notamment sur la gestion des risques.

éco

éco

La filière Sciences économiques

En prise avec les enjeux contemporains, la Faculté de Sciences sociales et économiques de l’ICP développe son offre de formation en économie et gestion afin de préparer des étudiants qui occuperont des fonctions dans les domaines de la banque, de l’industrie et des services.
En effet, la Licence Sciences Sociales, parcours Sciences économiques et politique, campus de Paris et campus de Reims (ouverture à la rentrée 2021), permet aux étudiants de se spécialiser dès le semestre 4, en choisissant le parcours Economie, Gestion et Ethique des affaires. Cette option permet d'acquérir des connaissances et des compétences solides dans les domaines de l'analyse macroéconomique et microéconomique, de la gestion et du management des organisations.
A partir de la rentrée 2022, les titulaires de cette licence ou d'une licence d'Etat en Sciences sociales avec une dominante en Economie et/ou Gestion, ou d’une école de commerce peuvent poursuivre leurs études en Master Management des risques : éthique, gouvernance et stratégies financières.


Former des futurs managers

Le Master Management des risques : éthique, gouvernance et stratégies financières forme des profils transversaux, capables d’appréhender l’ensemble des incertitudes auxquels font face les entreprises, sont demandés. Le programme se focalise sur les leviers de mesure et d’amélioration de la performance financière, de la gestion du risque et les modalités de la création de valeur. Tous les aspects stratégiques seront abordés : évaluer la pertinence et le rendement prévisibles des décisions d’investissement, analyser l’optimisation de la structure financière des firmes et les voies d’amélioration des conditions de leur financement. Sur ces deux années, les étudiants devront participer au choix de la stratégie et de sa mise en œuvre (mission de business partner), veiller à la rentabilité économique et transmettre ses analyses, s’assurer que les règles comptables et fiscales soient respectées, gérer la trésorerie et exercer un contrôle interne.
Chaque année, les étudiants de M1 et de M2 devront effectuer un stage de 4 à 6 mois afin de mettre à l’épreuve les compétences qu’ils auront acquises.
 

© Pexels