Zoé : de l'ICP à la Géorgie

Etudiante en licence d'histoire mention géographie à l'ICP, Zoé a profité d'une année de césure pour suivre le Diplôme Universitaire Solidarités internationales.

Zoé

Zoé

Pourquoi le DU Solidarités internationales ?

J'ai choisi de suivre le Diplôme Universitaire Solidarités internationales durant mon année de césure pour deux raisons. Tout d'abord, je voulais garder un lien avec les études tout en passant une année à faire du volontariat. Cette formation offre un programme original permettant d’intégrer une expérience de solidarité internationale dans une démarche de formation qui aboutit à l’écriture et à la soutenance d’un mémoire. Ensuite, cela m'a permis de voyager et me retrouver dans un cadre inconnu, tout en étant encadrée par les tuteurs.
 

La Géorgie

Je suis partie en Géorgie pour réaliser mon expérience terrain.
Ma mission : créer des ateliers interculturels pour des jeunes de14 à 24, en leur apportant une expérience différente puisque je suis française et eux géorgiens.
J'’ai organisé des ateliers sur des thèmes assez communs comme les droits de l’homme, l’égalité des genres en France… Parallèlement, je travaillais dans une école où je donnais des cours de Français dans plusieurs classes, un jour par semaine.

" La culture m’a beaucoup interpellée, j’ai d’ailleurs écrit mon mémoire sur ce sujet. La façon dont les Géorgiens font le choix de prendre le temps de manger, de parler, de boire s’ils ont des invités m’a beaucoup marquée " nous raconte Zoé.

J’ai appris quelques rudiments de la langue géorgienne; mon niveau reste modeste, mais je parlais assez afin de me débrouiller si je me retrouvais seule quelque part.
 
© Z.L.