• Culture,
  • Formation,

Paloma, des études en ingénierie culturelle pour rendre la culture accessible à tous

Les métiers de la médiation culturelle et du management des publics nécessitent des connaissances théoriques ainsi que des compétences pratiques. Paloma, étudiante du DU Ingénierie culturelle, nous parle de sa formation qui l'accompagne dans sa conception de nouveaux vecteurs de communication entre les œuvres et le public.

Paloma Dubois-DU-Ingénierie-culturelle

Paloma Dubois-DU-Ingénierie-culturelle


De la Prépa littéraire à la médiation avec les publics

Je m'appelle Paloma, je suis étudiante en deuxième année au sein du Diplôme Universitaire Ingénierie culturelle et Administration de la culture. Avant de rejoindre l'ICP, j'ai tout d'abord étudié pendant trois ans en classe préparatoire littéraire. J'ai ensuite fait une pause dans mes études pour effectuer un service civique dans le monde de la culture. Grâce à cette première expérience professionnelle, j'ai ainsi pu approfondir mon projet et affiner mon choix d'orientation.

En effet, mon objectif est de travailler dans les domaines de la médiation culturelle et de la relation avec les différents publics dans le but de rendre la culture accessible à tous. Cela comprend un aspect très pragmatique en questionnant les tarifs, les accès à la salle ou au musée, mais aussi la réalisation de contenus dédiés aux publics spécifiques, familles, personnes en situation de handicap, personnes âgées, prisonniers, etc.


Le choix du DU Ingénierie culturelle – Administration de la culture

À l’issue de mon service civique et pour réaliser mon projet, j’ai cherché un diplôme de niveau Bac+5 qui formait aux métiers du management culturel. C'est en explorant les diverses offres de formations que j’ai découvert le DU Ingénierie culturelle - Administration de la culture de l'ICP. Ce Diplôme Universitaire m’a tout de suite intéressée, car le rythme de formation nous donne la possibilité de travailler en parallèle ou de développer nos propres projets culturels. Le DU intègre aussi des stages longs, indispensables pour acquérir de l'expérience.

Les rencontres et le fait d'avoir des professionnels des domaines de la culture et de l'événementiel en tant que professeurs est aussi très avantageux puisque nous travaillons chaque jour sur des cas concrets tout en développant notre réseau. De plus, les équipes pédagogiques du DU Ingénierie culturelle - Administration de la culture ont noué un partenariat avec l'Université Saint-Joseph de Beyrouth, nous permettant d'obtenir, en plus du DU, le Master Événementiel de l'USJ renforçant ainsi nos compétences.
 

Un cursus professionnalisant

Cette année, en raison de la pandémie, nous avons eu cours en distanciel, mais au sein de l’ICP, nous avons eu la chance de pouvoir passer nos partiels en présentiel ce qui nous permet de garantir le sérieux de notre cursus universitaire et la valeur de notre diplôme. Par ailleurs, j'ai eu la chance de trouver un stage pour chacune de mes deux années : le stage de l'année 2019-2020 a eu lieu à Musica pendant 6 mois, un festival de création musicale à Strasbourg, en tant qu'assistante à la médiation et aux relations avec les publics.

Dans le cadre de ma deuxième année, je refais un stage de 6 mois dans l'Association des Petits Champions de la Lecture en tant qu'assistante à la coordination nationale et à la communication. Cette association organise un jeu de lecture à voix haute à destination des élèves de CM2.
 

Capacité d’adaptation et organisation d’événements

Grâce à ma formation et aux stages que j’ai pu réaliser, j’ai acquis plusieurs compétences indispensables aux métiers du management et de la médiation culturelle comme :
 
  • Être en mesure de m'adapter à différentes situations (télétravail/bureau, changements de programmation,...) et aux différents interlocuteurs (management des publics)
  • Connaitre les techniques rédactionnelles et administratives en lien avec le secteur culturel (bilans, compte de résultat, contrats, devis,..)
  • Savoir organiser et gérer un événement de A à Z, notamment à travers l'association de l'ICP Culture’Touch

Convivialité, partage et études

Pour conclure, les trois mots qui me viennent à l’esprit quand je pense à l’ICP sont : convivialité, partage et études. Je recommande vivement le DU Ingénierie culturelle-Administration de la culture à  tous ceux qui sont à la recherche d’une formation de haut niveau dans le domaine de la culture avec pour projet de s’insérer rapidement dans la vie active.

©Paloma, étudiante en deuxième année au sein du DU Ingénierie culturelle-Administration de la culture