Hannah, la Prépa APES pour réussir ses études supérieures

Le passage du lycée aux études supérieures est un cap important dans la vie des étudiants. Hannah a fait le choix d’intégrer la Prépa APES afin de se donner le temps d'affiner son choix d'orientation tout en acquérant une solide culture générale et la méthodologie nécessaire à sa réussite académique.

​​​​​​​©Hannah, étudiante au sein de la Prépa APES - Sciences Humaines

​​​​​​​©Hannah, étudiante au sein de la Prépa APES - Sciences Humaines


Pourquoi avez-vous choisi de suivre l'APES  de l'ICP ?

Après mon bac ES-Science Politique, j’ai choisi de rejoindre l’ICP et de m'inscrite à la Prépa APES (Année de Préparation aux Etudes Supérieures) - Sciences Humaines. Pour être franche, je n’étais pas encore armée pour commencer des études supérieures. Il me manquait les clefs méthodologiques nécessaires afin de réussir dans le monde universitaire.

Mes années de collège puis de lycée ne m’avaient pas donné suffisamment confiance en moi pour décider de mon avenir aussi rapidement. J'avais également besoin d'être encadré afin d'approfondir mes compétences dans différentes matières comme la méthodologie en sciences humaines et sociales et acquérir une solide culture générale
 

Que vous a apporté cette formation d'un an ?

A l’ICP, j’ai pu approfondir fortement l'étude des Lettres, l’Histoire de l’art, la Philosophie, l’Histoire et les Institutions Politiques. Ce type d'enseignement m’a permis aussi de mûrir, de prendre plaisir à la complexité et la nuance dans un monde brutalisé par les chocs d’opinions. Je pense avoir acquis cette année une méthode, un rythme de travail, mais aussi l’envie de comprendre et d’interroger, au-delà du goût, des croyances. 

La vie en classe préparatoire m’a tout de suite convenue car elle est  à taille humaine, avec des classes moins chargées qui permettent de communiquer avec les enseignants et de former un groupe uni parmi les élèves. Cela m’a permis également de découvrir des disciplines comme la rhétorique, l’histoire des religions que je n’aurai peut-être pas croisées dans mon parcours. D’aborder différemment les sciences, domaine que j’avais abandonné en première, notamment en réfléchissant sur des questions comme celles de l’euthanasie. 

 

 « Malgré cette année difficile dû à la pandémie liée au Covid 19, nous avons pu avoir des professeurs incroyables qui nous ont stimulés et transmis leur passion du savoir. »

 

Quel est votre projet d'études ?

J’ai été admise en Hypokhâgne au terme de la première sélection de Parcoursup au Lycée Jules Ferry. Il me semble que je vais continuer de progresser dans le même sens. Je n’ai pas de projet d’études arrêté. Ce que je sais avec force, c’est mon désir de poursuivre dans le domaine des sciences humaines.

©Hannah, étudiante au sein de la Prépa APES - Sciences Humaines