• Formation,
  • International,

Covid-19 : Pourquoi j'ai decidé de rester en France pendant le confinement

Max Leblanc est un étudiant franco-brésilien de São Paulo, Brésil. Il étudie les Relations Internationales à l'université pontificale de São Paulo. Il est étudiant en échange à l'ICP depuis Janvier 2020. Il a décidé de rester en France pendant le confinement au lieu de retourner au Brésil. Voici son témoignage.

Au début de cette année j’ai décidé faire une mobilité à l’ICP au sein de la Faculté de Sciences Sociales et Économiques (FASSE). En arrivant à l’université d’accueil j’ai été très bien accueilli par le bureau de relations internationales et le programme de parrainage TANDEM. Nous avons connu l’université et son histoire fascinante. En plus, nous avons eu la chance de faire connaissance aux différents élèves lors de la première semaine.
 

L’accueil à l’ICP a été sans doute un motif essentiel pour un bon début.


De même, aller au cours, parler aux professeurs, voir leurs différentes méthodes de cours et les différents thèmes m’a beaucoup enrichi. Ce n’est non pas seulement l’expérience académique mais principalement l’expérience culturelle dans une ville globale et multiculturelle qui m’a attiré encore plus. La chance de pouvoir étudier à l’ICP qui se situe au centre historique de Paris est un privilège de plus.

Depuis l'annonce de l'état d'émergence sanitaire par le président Macron et la fermeture des universités, le confinement n'est pas facile, même l'enseignement à distance n'est pas évident.
 

Mais l'ICP a rapidement pris des mesures pour la continuité des cours en ligne. Les cours se sont déroulés en ligne sans souci.


Les professeurs nous communiquent par e-mail pour annoncer le format des examens. Mon université à São Paulo m'a proposé de revenir mais j'ai fait le choix de rester vu que les conditions en France sont meilleures.