• Formation,

Covid-19 : l'année d'études à Saint Mary's University se poursuit à distance

Étudiants en M2 Droit international et européen des affaires, Axel et Foucault étaient partis en Angleterre pour une année universitaire. A l'annonce du confinement, ils ont dû rentrer de manière précipitée. Ils partagent leur expérience et nous racontent comment se poursuit la continuité pédagogique.


Un retour en France précipité

Dans le cadre de leur deuxième année de Master Droit international et européen des affaires, Axel et Foucault étudient à Saint Mary's University Twickenham London afin de valider leur double diplôme : un Master de droit français et un L.L.M. britannique.
" C'est un déchirement de quitter Londres avant le terme car l'expérience est très enrichissante tant au niveau académique qu'humain. Le rapatriement sur Paris a été un peu chaotique car mon vol a été annulé, il n'y avait plus de places en train. Heureusement, j'ai trouvé une place pour un retour en bus " nous confie Foucault.
 

Continuité pédagogique et examens

Les deux étudiants sont unanimes : Saint Mary's University Twickenham London a anticipé la situation et a été très réactive, la continuité pédagogique se passe très bien. Tous les cours sont maintenus en visioconférence et sont de grande qualité; ils sont également en contact avec les professeurs par mail. Ils doivent quand même s'adapter car la prise de parole en ligne est un peu plus compliquée à gérer qu'en présentiel.
" Plusieurs fois par semaine, nous recevons une newsletter de l'Université qui nous informe de l'évolution de la situation " complète Axel.
Les examens, plus précisément le travail de recherche, sont maintenus et se déroulent sur une plateforme en ligne comme d'habitude. Seul changement : les exposés se passent en visioconférence.


Solidarité entre étudiants de la promotion

Pour Axel, la pandémie ne change rien, l'entraide a toujours existé et ce depuis le début du M1. Il garde un contact quasi journalier avec les autres étudiant.e.s.
Parallèlement, Foucault fait régulièrement le point avec le Pr. Philippe Corruble, directeur du Master Droit international et européen des affaires en tant que délégué du M2. Les informations liées à cette formation sont partagées sur un groupe de discussion.
 

Retour sur l'expérience à l'étranger et projets

" J'ai découvert une culture radicalement différente même si nous sommes proches géographiquement. J'ai beaucoup apprécié la pédagogie d'enseignement anglo-saxonne, avec une large place à l'interaction et la prise de parole des étudiant.e.s.", souligne Foucault. Les deux étudiants sont conscients de l'expérience enrichissante vécue, même si la période a été écourtée : des rencontres internationales humainement fortes au sein de la promotion, sur le campus mais aussi lors des activités extra-scolaire. Axel a même suivi d'autres cours du soir dans une autre Université à Londres afin d'élargir son champs de compétences et faire de nouvelles rencontres.
Tous les deux ont des projets professionnels qu'ils essayent de concrétiser malgré l'incertitude actuelle.
Depuis quelques mois, il est également possible de faire son M2 à Notre Dame Australia University à Sydney.

> Pour en savoir plus sur Master Droit international et européen des affaires