• International,
  • Formation,

Brenda, des langues anciennes aux stratégies culturelles internationales

Admise au séminaire international d’été de muséologie de l’Ecole du Louvre, Brenda revient sur sa première année au sein du Master Stratégies muséales et gestion de projets - Asie. Entre découverte des enjeux géoculturels des mondes asiatiques et immersion dans les problématiques concrètes des musées, elle témoigne :

Enjeux culturels des mondes asiatiques

Le Master  Stratégies muséales et gestion de projet - Asie est l’aboutissement de mon cursus en Langues anciennes que j'ai effectué à l'ELCOA. Après avoir effectué un stage au Louvre en L2, je souhaitais me diriger vers un master orienté vers le secteur culturel, notamment sur la zone du Proche-Orient. Ce master correspondait à mes recherches. Associant l'étude des cultures traditionnelles et enjeux géoculturels du monde contemporain cette formation dense pousse les étudiants vers l’internationalisation.
 

Des cours pratiques et théoriques

Le cours de gestion m’a énormément intéressée et appris ; savoir quels sont les impératifs dans la bonne gestion d’une institution culturelle française ou asiatique est une des connaissances majeures à acquérir de mon point de vue. J’ai également beaucoup apprécié les cours d'histoire de l'art et culture du Monde arabo-persique, le cours de comparaison des collections muséales et des cultures Est-Ouest mais aussi le cours sur le vandalisme et le terrorisme. 

Le séminaire des « Routes de la Soie » mené par le Pr. Emmnanuel Lincot, est aussi l’un des fils conducteurs de ce master, il permet de lier les différentes zones culturelles et les enjeux requis par les institutions culturelles asiatiques grâce à ces nombreux intervenants extérieures.
 

Stages fondateurs

Les enseignants du master tirent la formation vers le haut tant par la disponibilité dont ils font preuve que par le suivi de chaque étudiant pour le mémoire et le stage.

J’ai effectué un stage en tant que médiatrice pour une exposition d’art urbain au Pavillon du Carré de Baudouin à Paris. Ce stage a été une véritable expérience tant sur le plan professionnel que sur le plan humain : j’ai eu la possibilité de suivre l’évolution du projet d’exposition et à tous les challenges que requiert la gestion de projet (communication, relations, aspects financiers). J’ai pu suivre en direct la stratégie d'adaptation de l'institution et les aménagements mis en place face à la perte des visiteurs du au confinement.
 

Travailler son réseau

J’ai eu la chance d’être accepté au Séminaire international d’été de muséologie proposé par l’Ecole du Louvre, il a pour thème la lutte contre le trafic illicite des biens culturels. Destiné à fournir un complément de formation pour les étudiants en muséologie, il me permettra également d’être en présence de professionnels internationaux : Conservateurs du musée du Louvre et du Quai Branly, membres de l’Unesco et de l’Institut du Monde arabe. C'est une occasion de préparer ma deuxième année de master, notamment la recherche du stage de M2 et de travailler à mon insertion professionnelle

 

Vos conseils ?

Pour moi l’essentiel c’est de s’épanouir dans ces études ! Et pour cela, il faut : 
  • Se renseigner sur l’aboutissement du cursus pour bien choisir son orientation
  • Avoir conscience de son potentiel et surtout de ne pas se fermer des portes.
  • Se rendre aux portes ouvertes des facultés et prendre contact avec les étudiants de différents établissements.