Arthur, Cycle Phi : innover et philosopher

Arthur est consultant en innovation numérique spécialisé en développant web et design. Cette année, il a fait le choix de réaliser un rêve : celui d’entreprendre des études de Philosophie en s’inscrivant au Cycle Phi.

Arthur-Mossa-Cycle-Phi-2021-2022

Arthur-Mossa-Cycle-Phi-2021-2022

Un attrait de toujours pour la philosophie

Ma rencontre avec la Philosophie s’est faite pendant mon année de terminale section scientifique. Durant cette période, je me suis découvert une passion pour cette discipline tandis que je n’éprouvais aucun intérêt pour les enseignements scientifiques.

À l’issue de l’obtention de mon baccalauréat, j’ai cependant fait le choix de poursuivre mes études en école de commerce, mais mon goût pour le questionnement ne m’a jamais quitté. J’ai toujours su au fond de moi, que j’entreprendrais un jour des études de Philosophie.

La nécessité de se questionner

Le premier confinement m’a fait prendre conscience cette nécessiter de m’interroger sur l’avenir et de ses perspectives. Je me suis donc mis à la recherche d’une Licence de Philosophie accessible aux professionnels. Le Cycle Phi proposé par la Faculté de Philosophie de l’ICP m’est tout de suite apparu comme étant la formation idéale.

Contrairement aux autres Licence de Philosophie dispensées par d’autres universités, les cours de la Licence de Philosophie du Cycle Phi sont organisés en cours du soir. Nous sommes accompagnés par des enseignants-chercheurs passionnés par leur discipline. Pour ma part, je trouve le dispositif pédagogique particulièrement motivant. J’ai besoin de me sentir encadré et d’apprendre au fur et à mesure de l’année tout étant coaché dans mes réflexions.

Donner du sens à sa vie professionnelle

Mon souhait, d’étudier la Philosophie répond à mon envie de m’ancrer dans les fondements du questionnement. Le Cycle Phi me permet de sortir de mon quotidien et de m’épanouir professionnellement. Par ailleurs, les thèmes abordés sont liés à l’actualité. Cela me permet de m’enrichir intellectuellement et de faire fonctionner des parties insoupçonnées de mon cerveau.

J’ai notamment particulièrement aimé le cours d’histoire de la Philosophie qui amène à recontextualiser les mouvements philosophiques à travers les époques et les régions. Un enseignement qui lie Philosophie, histoire et géopolitique.
 

Suivre le Cycle Phi  à travers son nouveau format hybride

Au vu du contexte sanitaire actuel, nous avons suivi cette année les cours en distanciel. Pour ma part, ce format n’a pas du tout été une contrainte au contraire. Comme je travaille en tant qu’indépendant, cela m’a donné l’opportunité de partir vivre mon confinement en Croatie tout en ayant accès aux cours du Cycle Phi. De plus, grâce à la cohésion de notre groupe d’étudiants, je ne me suis pas senti isolé ou abandonné dans mon cursus. Nous avons créé un groupe de discussion et les professeurs se sont toujours rendus disponibles pour répondre à nos questions.

En septembre 2021, la Faculté de Philosophie de l’ICP ouvre le Cycle Phi pour les 1er et 2e année en hybride (accès au cours en présentiel et/ou en distanciel). Je trouve que c’est une excellente idée. En effet, mon activité me permettant d’être un « nomade digital », j’ai décidé de repartir à l’étranger à partir du mois de septembre grâce à cette nouvelle modalité, je vais pouvoir continuer mes études de Philosophie peu importe l’endroit où je me trouverai et j’en suis plus que ravi.

>> Intéressé par notre formation Cycle Phi ? Inscrivez-vous à notre soirée de présentation - Mardi 7 septembre 2021