• Formation,

Anna, engagée pour l'environnement

Depuis toujours, Anna souhaite participer à la transition écologique de la planète. Elle veut faire changer les choses et le modèle économique avec ses moyens. Découvrez son parcours à l'ICP.

ANNA

ANNA

Au lycée, j’avais un intérêt et une aisance pour l'Histoire-géographie et les langues étrangères. Ne trouvant aucune formation post-bac non scientifique portant sur l’environnement, j’ai donc décidé d’accroître ma culture générale en intégrant un bachelor en relations internationales. J’ai alors développé une vraie passion pour les affaires publiques, et j'ai continué à m’intéresser aux problématiques environnementales à travers un travail étudiant dans une Maison de la Nature, un engagement dans une association environnementale, et des stages de fin d’études dans les services environnementaux des collectivités territoriales.
 

Se former aux questions de l'environnement

Après mon bachelor, je manquais cruellement de connaissances approfondies en environnement, et j’avais toujours ce souhait de travailler dans ce secteur. Je me suis alors tournée vers le Master Politiques Environnementales et management du développement durable, qui faisait parfaitement la liaison entre mes études précédentes et mes aspirations futures. J’ai tout de suite accroché avec les enseignements de cette formation ! le programme est pluridisciplinaire et complet : agriculture, biodiversité, énergie, droit, politique, économie etc...
De plus, l’ICP est vraiment le lieu idéal pour étudier : le magnifique bâtiment est situé au cœur du quartier étudiant de Paris, les bibliothèques et les salles de travail sont nombreuses et permettent d'étudier au calme. 
 

Partager la même passion

La promotion est très soudée, nous partageons la même réflexion sur l’environnement, ça crée vraiment des liens. Les travaux de groupes renforcent également les intérêts communs. Je suis la déléguée de cette promo, j'en suis très fière.
La crise sanitaire a eu un impact certain sur la cohésion de la promotion, mais les cours en visioconférence sont de qualité. Les enseignants sont majoritairement des professionnels, ainsi ils nous transmettent leur savoir et la réalité du terrain. Ce qui est très utile pour débuter sur le marché du travail. Le fait d'être une petite promotion permet un accompagnement personnalisé par le corps enseignant. 
 

Vers quel métier ?

J’aimerai exercer soit au sein de la diplomatie environnementale (représenter la France sur les sujets environnementaux à l’international), soit travailler à l’adoption de lois de protection de l’environnement et de Transition écologique au parlement.
 
© A.G.