• Vie étudiante,

Victoire et Oscar, engagés à la Fédé

Avec une vie déjà bien remplie, ils ont choisi de s’engager à des postes-clés dans une association : Oscar est trésorier et Victoire co-anime le pôle communication de la Fédé.

Pourquoi avoir souhaité rejoindre une association étudiante de votre campus ?

Victoire : « En cette troisième année universitaire, l’engagement associatif est pour moi une évidence, il a commencé lors de ma première année à l’Institut Catholique de Paris lorsque j’ai concouru avec 24 amis à l’élection du Bureau des Elèves de la FASSE.
Je suis aujourd’hui à la Fédération, j’aime m’occuper de la communication, mais également donner mon avis sur le travail que nous effectuons en groupe ».

Oscar : « Pour moi, faire partie d’une association était d’abord un moyen de faire de nouvelles rencontres alors que j’arrivais dans une université sans forcément connaitre de monde. C’est pour cela que dès la L1, j’ai décidé d’être adhérent au MUN.
Après cette première expérience, j’ai très vite été conquis par le monde associatif et eu l’envie, avec des amis de lister pour la campagne BDE, que ce soit pour le projet que cela représentait mais aussi pour l’aventure humaine. Aujourd’hui, à la Fédé, je prends de nouvelles responsabilités en tant que trésorier et cela est très motivant ! »

 

Comment cet engagement impacte votre vie, dans et hors les murs de l’ICP ?

Victoire : « Faire partie d’une association c’est avoir la chance de compléter ses études en rejoignant une organisation sérieuse dont l’objet nous passionne. J’aime rencontrer les étudiants, passer du temps avec l’ensemble des membres de la vie associative et découvrir ce qui motive leur engagement. Dans ma vie de tous les jours, cela me permet d’endosser des responsabilités plus importantes, et d’être sensibilisée à d’autres causes que celles qui me concernent directement. Par ailleurs, je fais preuve de plus de souplesse, ce qui est incontournable lorsque l’on est confronté à des étudiants qui peuvent parfois manquer de sérieux dans leur implication ».

Oscar : « Alors que pour moi, faire partie d’association était d’abord un moyen de faire des rencontres, cela est vite devenue une part importante de mon quotidien d’étudiant. C’est un bon moyen selon moi d’apprendre à se connaitre, se responsabiliser et s’organiser. Certes cela demande du temps, mais le gain retiré des rencontres et de l’apprentissage des démarches à suivre pour mener un projet n’en est que plus grand ».

 

En quelques mots, donnez envie aux étudiants de rejoindre une association !

« S’engager dans la vie associative à l’ICP permet de dynamiser la vie du campus ce qui est profitable pour tout le monde et rend la vie étudiante plus agréable ! J’espère que tous les nouveaux étudiants envisageront d’intégrer une association pour faire vivre notre université et en même temps en faire profiter les autres. »