• Recherche,

2025, un rêve d'ICP - Les humanités et la nouvelle université

Publié le 2 juillet 2021 Mis à jour le 2 juillet 2021

A l'occasion de la sortie du 3e cahier de la transformation, "Universel - Vers 2025", la Professeure Isabel Capeloa Gil, Rectrice de l'Université Catholique du Portugal, Présidente de la FIUC, signe un texte dans lequel elle partage sa vision de l'interculturalité.

Dr Isabel Capeloa Gil

Dr Isabel Capeloa Gil

En cette période si critique qu’est le 21e siècle, l’ambition humaine de produire du sens est mise à l’épreuve en raison du rôle croissant, et même écrasant, de la technologie en tant que moyen, acteur et code qui façonne tous les récits du monde. Les limites du projet humaniste de l’époque moderne ayant été mises au jour au 20e siècle, il importe de se réapproprier l’héritage d’une histoire plus vaste avec ses trésors de pensée, tout en exerçant l’esprit critique au plan local. Les histoires et les problèmes qui affectent les individus dans leurs rapports quotidiens les uns avec les autres doivent trouver place au cœur d'un projet de lecture globale.

Dans ce nouveau contexte, l'université doit assumer son rôle d'intermédiaire cosmopolite entre les disciplines, les cultures, les individus et les sociétés, dans leurs interactions avec l'environnement. Elle ne peut se résoudre à devenir l'université technologique dans le nuage (le cloud), aussi attrayantes que soient les plateformes d'apprentissage à distance, aussi nécessaires soient-elles pour comprendre et maîtriser les algorithmes qui envahissent nos vies. Le rôle des sciences humaines et sociales doit être repensé afin qu'elles deviennent les vecteurs d'une culture de l'avenir.

Cela suppose que les humanistes comprennent que leur rôle est de labourer un champ ouvert où l'expérience rencontre la créativité, comme l’affirme Gayatri Spivak pour la littérature comparée. Considérer les humanités comme des médias permettant d'expérimenter l'avenir exige de nouvelles élaborations et la reconnaissance d’une pluralité dans la production locale des savoirs. Il faut le courage d’entrer dans les problèmes obscurs, subversifs et contradictoires du moment. Ce que nous apprenons de l'histoire, de la philosophie et de la littérature est crucial pour relier le monde universitaire à la réalité. Les humanités sont des ressources stratégiques pour naviguer dans un monde où les simplifications s’avèrent plus dangereuses que jamais.

Dr Isabel Capeloa Gil