Marie-Christine Bailliet, médiatrice familiale

Issue de la 6ème promotion du Diplôme d'Etat de Médiateur Familial de l'IFOMENE, Marie-Christine a obtenu le diplôme d'Etat en juin 2013. Elle revient sur son parcours à l'Institut Catholique de Paris, ses études, et ses activités.


"Après des expériences professionnelles et bénévoles variées, principalement dans le domaine de l'animation et de l'éducation, j'ai découvert la médiation familiale lors d'un bilan de compétences en 2005. J'ai eu alors la possibilité de passer deux semaines avec une médiatrice familiale et d'être introduite au cœur de plusieurs médiations. Cette première immersion dans le « monde de la médiation familiale » m'a marquée. J'ai été touchée par la posture du médiateur vis à vis des personnes accueillies. Il est à la fois accueillant, sécurisant, valorisant et encourageant pour éveiller ou réveiller leur désir d'être acteur de leur vie. Mais à cette époque je n'étais pas « mûre » pour entreprendre le lourd parcours de formation.

Je me lance alors dans une nouvelle expérience professionnelle au service des jeunes de mon diocèse. En 2009, suite à un accident de voiture impressionnant mais sans gravité, je m'interroge sur la pertinence pour moi d'occuper ce poste. Dois-je me former pour mieux l'assumer ? Dois-je me réorienter ? J'entreprends alors un chemin de discernement. Cette question de ma place professionnelle a longtemps été récurrente dans mon histoire.

La réponse aux questions que je me pose vient en consultant le site de l'Institut Catholique de Paris, je trouve l'IFOMENE et la formation pour préparer le Diplôme d'Etat de Médiateur Familial. C'est comme si la médiation familiale me rattrapait à ce moment là et s'imposait comme une voie à suivre. J'ai d'emblée fait confiance à l'IFOMENE et j'ai intégré la formation en janvier 2011.

Ce parcours à été pour moi un cheminement, une maturation progressive. Avec la formation j'ai peu à peu intégré les connaissances de bases indispensables et commencé à entrer dans la posture de médiateur familial. Avec l'année de rédaction de mémoire j'ai pu peaufiner le travail entamé et enraciner ma confiance pour oser être médiatrice. La rencontre avec les différents professionnels dans le cadre de ma recherche pour le mémoire m'a permis de créer des liens importants pour la suite. La soutenance a aussi été pour moi une belle rencontre avec le jury. Je suis repartie enrichie, avec de nouvelles pistes et de nouvelles questions à explorer.Tout au long de ce parcours, je me suis sentie soutenue, encouragée, et respectée dans la singularité de mon chemin par l'équipe de l'IFOMENE et par mon tuteur de mémoire.

Actuellement, je travaille au montage de mon service de médiation. Je m'installe en libéral dans mon département. Ce projet est passionnant. Il m'amène à me poser de nombreuses nouvelles questions et me mets en relation avec divers professionnels.

Je serai heureuse de pouvoir enfin accueillir en médiation des exploitants agricoles (le public de ma recherche) et bien entendu des familles. C'est une nouvelle aventure qui commence et elle me va bien !

J'espère dans l'avenir pouvoir m'associer, pour la richesse et la créativité qu'apporte le travail en équipe."

En savoir plus sur la formation de l'IFOMENE au Diplôme d'Etat de Médiateur Familial




  • Contactez Claire Moulin au + 33 (0)1 44 39 52 18