• Formation,

La prépa IEP annuelle intensive, un atout pour réussir les concours

Pierre a choisi la Prépa IEP annuelle intensive pour se préparer dans les conditions optimales aux concours des IEP. Encadrement bienveillant, esprit d'entraide, qualité des enseignements, entrainements intensifs lui ont permis d'atteindre ses objectifs en profitant d'un campus universitaire dynamique.

Pole prepas_prepa IEP_pierre landry_juillet19

Pole prepas_prepa IEP_pierre landry_juillet19

Une ambition : la diplomatie

Passionné d’histoire et de politique, je souhaite, depuis le lycée, intégrer un IEP. A l’issue de mon cursus universitaire, j’envisage, en effet, de présenter les concours de l'Office européen de sélection du personnel (EPSO) et du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères - Quai d'Orsay, afin d’embrasser une carrière dans la diplomatie.
 

La Prépa IEP annuelle intensive : un atout

J’ai fait le choix de rejoindre la Prépa IEP Annuelle Intensive du fait de la taille humaine du campus, de l’esprit d’entraide régnant entre les étudiants ainsi de la proximité et de la disponibilité des enseignants et de l’équipe du pôle Prépas, notamment au moment de la préparation aux oraux de la filière franco-britannique.
L’intégration de la prépa au sein d’une université est, de plus, un véritable atout : en octobre dernier, j’ai pu assister à une conférence de l'ICP où Monsieur Jean-Pierre Raffarin a exposé les enjeux de la stratégie diplomatique et commerciale de la puissance chinoise contemporaine. Cette conférence m’a été très utile au moment de l’épreuve d’histoire du concours commun de Sciences Po.
 

Transdisciplinarité et esprit de synthèse

J’ai découvert de nouvelles matières telles que les sciences politiques, les cours de civilisation ou encore la connaissance de l’actualité. J’ai également appris à faire des passerelles entre ces différentes notions et les programmes d’histoire et de questions contemporaines.
 

Plusieurs concours, un choix décisif

Au terme de la préparation, j’ai présenté et réussi le concours de la filière franco-britannique de Sciences Po Lille, le concours commun des sept IEP ainsi que le concours de Sciences Po Grenoble. Du fait de mon projet professionnel, j’ai choisi de rejoindre la filière franco-britannique à la rentrée prochaine et de passer les cinq prochaines années entre Lille et Canterbury.