Diplôme universitaire

Diplôme universitaire Résilience et situation de soin complexe

Diplôme universitaire Résilience et situation de soin complexe

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Pour que nous puissions vous recontacter

Poser précisément vos questions dans le champ ci-dessus afin que nous puissions vous répondre.

saisir le code présent dans l'image

Envoi du message…

Votre message a été envoyé.

Une erreur est survenue pendant l'envoi de la question. Essayez de nous contacter par téléphone.

Résumé

Ce Diplôme Universitaire permet d’interroger le sens d’un geste de soin, de connaître la responsabilité soignante engagée, d’apprendre les différents mécanismes psychologiques, de reconnaître la souffrance au travail et savoir s’en prémunir.

Détails

Structure(s) de rattachement
Durée de la formation
116 heures
Formation continue
Formation continue longue
Lieu(x) de la formation
Paris
Langues d'enseignement
Français
En convention avec
Soignants et chrétiens 

Ecole de Psychologues Praticiens
 

Centre d'Étude et de Formation sur l'Accompagnement des MAlades


Maternité Catholique Sainte Félicité

 
Responsable(s) de la formation
Blandine Humbert, docteur en philosophie, spécialiste des questions éthiques médicale et soignante, membre du conseil scientifique de la SFAP, École de Santé, Institut Catholique de Paris,
Jean-Marie Gomas, ancien généraliste, médecin gériatre, médecin de la douleur et de soins palliatifs, enseignant universitaire,
Anne-Laure Poujol, docteur en psychologie, psychologue clinicienne en service de réanimation, École des psychologues praticiens.
Coût de la formation
Financement individuel : 700 € par an // Formation continue : 1 200 € par an

Chiffres

Nouvelle formation : ouverture en septembre 2024
Diplôme
Diplôme propre

Présentation

S’inspirant d’un humanisme philosophique, s’appuyant sur les apports du droit et de la psychologie, la formation permet de redécouvrir l’importance de l’anthropologie. Ainsi équipés, les soignants et les jeunes soignants pourront éviter l’isolement ressenti dans leur questionnement personnel, pourront affronter la question du sens et se découvrir résilients tout au long de leur activité professionnelle.

Enjeux

Les objectifs du diplôme sont :
  • Développer sa résilience personnelle face aux complexités.
  • Analyser des situations de soins complexes afin d'affiner son jugement professionnel.
  • Reconnaître et nommer des situations de souffrance au travail et les risques psychosociaux.
  • Soutenir et accompagner les dilemmes éthiques.

Lieux

Paris

Admission

Formation(s) requise(s)

Aucun pré-requis.

Public ciblé

Professionnels du soin et du secteur médicosocial : médecins, infirmiers, sages-femmes, aidessoignants,
auxiliaires de santé, kinésithérapeutes, psychologues, psychiatres, ergothérapeutes, ostéopathes, assistantes sociales hospitalières

Modalités de candidature spécifiques

Inclusion et handicap
Si vous avez des besoins spécifiques, nous vous invitons à consulter notre politique Inclusion. Nous étudierons ensemble les possibilités d'adaptations afin de vous accueillir en formation dans les meilleures conditions. Vous pouvez aussi contacter le référent handicap de l'Ecole de santé.

Modalités d'inscription

Ouverture des inscriptions : Juin 2023 à décembre 2023.
Inscription après étude du dossier à rendre complet. (Pièce d'identité, dernier diplôme obtenu, CV et lettre de motivation)

Programme

Méthodes pédagogiques :

  • Distanciel : 4 capsules vidéos de 15 minutes/mois.
  • Présentiel : 1 soir par mois à Paris - 2h de cours, suivies par 2h d’analyse de situations cliniques.
  • Participation à un séminaire de recherche.
  • Rédaction d'un mémoire.
  • Tutorat individuel.
 

Programme détaillé :

Séance de 18h à 22h - en présentiel
Suivie de 2 heures de discussions /cas cliniques en petits groupes.

1er semestre 2024 

Première séance
Qu’est-ce qu’une question éthique ?
Agata Zielinski , Maitre de conférence en philosophie, domaine éthique biomédicale au Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris.

Deuxième séance 
Responsabilité juridique et loi : en quoi le cadre légal est-il facilitant ?
Augustin Boulanger, Maître de conférences de l'ICES en droit privé, juriste au conseil scientifique de la SFAP.

Troisième séance
Principes de l’éthique médicale.  Cas complexes et processus décisionnel : exigences éthiques
Jean-Marie Gomas, ancien généraliste, médecin gériatre, médecin de la douleur et de soins palliatifs, enseignant universitaire.

Quatrième séance
La confrontation au tragique (1)
Claude Rougeron, médecin généraliste en milieu rural, ex-professeur associé de médecine générale, docteur ès sciences en éthique médicale de l'université Paris-Descartes. Blandine Humbert, docteur en philosophie, école de santé de l’ICP.

Cinquième séance 
La confrontation au tragique (2)
Blandine Humbert, docteur en philosophie, école de santé de l’ICP.

Sixième séance
Mécanismes psychologiques (1) du malade
Anne-Laure Poujol, docteur en psychologie, psychologue clinicienne en service de réanimation, École des psychologues praticiens.

2eme semestre 2024   - les dates seront communiquées en juin 24

Septième séance
Les mécanismes psychologiques (2) de la famille et des soignants
Anne-Laure Poujol, docteur en psychologie, psychologue clinicienne en service de réanimation, École des psychologues praticiens.

Huitième séance
Développer la résilience face aux soins complexes :
Anne-Laure Poujol, docteur en psychologie, psychologue clinicienne en service de réanimation, École des psychologues praticiens.

Neuvième séance
Une éthique soignante fondée sur l’incarnation.
Bernadette Zambon, médecin généraliste, assistante universitaire Saint Quentin en Yvelines, Blandine Humbert, docteur en philosophie, école de santé de l’ICP.

Dixième séance
La relation soignante à la recherche de la juste proximité.
Intervenants à déterminer.

3 eme semestre  début 2025

Onzième séance
Responsabilité personnelle :  juger ou apprécier ?
J-M Gomas, ancien généraliste, médecin gériatre, médecin de la douleur et de soins palliatifs, enseignant universitaire, Blandine Humbert, docteur en philosophie, école de santé de l’ICP.

Douzième séance
Les grandes traditions religieuses face à l’épreuve du mal.
AS Kerdraon, Maître de conférence, Directrice du Département de Théologie morale et spirituelle du Theologicum - Faculté de Théologie, ICP.

Treizième séance
Soins et institutions : à la découverte du principe de justice
Bertrand Galichon, ancien médecin urgentiste à l'hôpital Lariboisière de Paris, ancien président du Centre catholique des médecins français (CCMF).

Quatorzième séance
Fin de vie : enjeux, richesses, limites , potentialités
Clothilde Nollet, médecin soins palliatifs, Marie-Anne Sévèque, médecin douleur et soins palliatifs.

Quinzième séance
Handicap, maladie de longue durée et philosophie des âges.
François Bertin Hugault, médecin gériatre.

Seizième séance :
Début de vie : anténatal et génétique.
Emmanuel Sapin, Chef de Service en Chirurgie Pédiatrique et Néonatale au CHU de Dijon, et professeur en chirurgie infantile et néonatale à Paris.

Oraux de maturité et soutenance de mémoire :

Dernier lundi de juin, premier lundi de juillet 2025 : journée complète

Le calendrier de la formation est accessible sur demande.

Évaluation

  •  QCM mensuel, à l’issue de chaque cours
  • Rédaction d’un mémoire portant sur une question éthique rencontrée dans sa pratique professionnelle. Soutenance devant un jury composé de professionnels et d’enseignants

Et après ?

Activités visées / compétences attestées

  • Analyser les situations complexes en s’appuyant sur un corpus universitaire pluridisciplinaire
  • Discerner les situations de souffrances soignantes, savoir s’en protéger
  • Accompagner de façon résolument éthique les patients rencontrés en se centrant sur la personne
  • Intégrer dans la réflexion les implications médicales, juridiques, philosophiques, psychologiques, antrhopologiques et éthiques
  • Animer et organiser des délibérations éthiques interdisciplinaires, notamment au sein des comités éthiques.
  • Susciter et proposer des réflexions éthiques dans les équipes