Licence canonique en théologie - spécialisation en liturgie et théologie sacramentaire - 3 jours/mois

Informations générales

Nature de la formation
Diplôme canonique / ecclésiastique
Durée de la formation
6 semestres
Stages
Non
Frais d’inscription
De 3 110 € à 1 940 € / an
En savoir plus

Parce que la liturgie est « le sommet auquel tend l’action de l’Eglise, et en même temps la source d’où découle toute sa vertu » (Constitution sur la sainte liturgie n° 10), elle rayonne sur tout ce qui anime la vie du Corps du Christ.

La liturgie n’est donc pas seulement « chose du sanctuaire », elle est le coeur qui irrigue les engagements, les actes, les paroles et les sentiments des fidèles du Christ.
C'est pourquoi la tradition universitaire de l'ISL est marquée par la relation entre, d'une part, la recherche fondamentale, historique et théologique, et d'autre part, le souci des implications pastorales. Ces deux dimensions sont également fortement soulignées par la Constitution "Sacrosanctum Concilium" du concile Vatican II.

Objectifs

L'ISL vise à former des personnes, clercs, religieux ou laïcs, à des responsabilités d'enseignement, de recherche et de pastorale dans le domaine de la liturgie et des sacrements.

Spécificités

Acquérir la maîtrise des éléments anthropologiques, historiques, théologiques et liturgiques indispensables à l’étude de la liturgie et des sacrements. La perspective œcuménique est aussi présente.


Formation(s) requise(s)

Etre titulaire d’un Baccalauréat canonique de théologie avec mention BIEN (Cum laude probatus).
Candidats non titulaires du Baccalauréat canonique de théologie ou l’ayant obtenu avec une mention insuffisante : admission dérogatoire possible en vertu du principe de valorisation des acquis de l’expérience antérieure, et sous condition de succès à la fin de la première année.

Accessible en

Alternance

Les études en alternance s'étendent sur trois ans selon le rythme de 8 sessions annuelles de 2 jours par mois et de deux cours en alternance par an.

Cette modalité par alternance est destinée à des étudiants engagés dans des responsabilités pastorales. Le terrain d'engagement devient lieu de stage.

Année 1
Il est demandé aux étudiants de consacrer au moins une journée de travail par semaine à des recherches entre les sessions.
Année 2
Il est demandé aux étudiants de consacrer au moins une journée de travail par semaine à la rédaction du Mémoire de M1, en plus du travail sur les cours.
Année 3
Objectif : rédaction du Mémoire de Master 2.
Le Mémoire de troisième année (Master 2) doit être soutenu avant le 31 août de cette année sinon l'étudiant perd ses droits à la soutenance, Une inscription en « année de rédaction de mémoire » demeure possible.

Modalités

Temps aménagé

À distance, partiellement à distance

Certains enseignements du cursus de la licence canonique de théologie spécialisation liturgie et théologie sacramentaire peuvent être suivis à distance par internet via le Theologicum en Ligne. 

Inscription

Cliquez sur le bouton "Postuler" pour renseigner un dossier de candidature; un fois accepté :

- un entretien personnalisé permettra d'établir votre contrat d'études ;

- L'inscription administrative et financière se fait ensuite au Secrétariat Universitaire de l'Institut catholique de Paris

Frais d’inscription

De 3 110 € à 1 940 € / an

Les étudiants sont formés aux fondements et outils de la réflexion théologique et aux bases de la recherche en théologie. En plus d’un tronc commun d’enseignement des 2e cycles de théologie du Theologicum, l'ISL propose un cursus adapté à la liturgie et aux sacrements.

Les enseignements sont donnés sous forme de :

- séminaires, un au moins par semestre

- cours

- sessions

- laboratoires

- tutorat de lecture

- cours de langues bibliques, langues vivantes

- conférences de méthode, colloques, journées d’études.

Des compléments peuvent être offerts en ligne.

L’étudiant devra faire ses preuves dans la production d’un discours en théologie personnellement assumé dans la tradition catholique, ce qui le conduit à la rédaction d’un mémoire de 80 à 100 pages. Il donne lieu à soutenance publique. L’ensemble de la scolarité prévue doit être validée avant tout dépôt de mémoire.

Cette année comprend :

• un ou deux séminaires de recherche

• des cours spécialisés

• des ateliers de spécialité qui forment à la recherche, à l’élaboration d’un enseignement, à la rédaction du mémoire

Modalités d'évaluation

Validations semestrielles sous forme de notes de synthèse, mémoire

La validation de la scolarité comporte :

• la validation de tous les enseignements inscrits au contrat d’études
• la validation, avec une note minimale de 12, pour les dissertations ou le mémoire de M1

La validation, avec une note minimale de 12 aux dissertations de M1 permet de vérifier l’aptitude de l’étudiant à rédiger un mémoire. Lorsque, dans l’accompagnementet après un soutien raisonnable, l’enseignant estime que la note probable sera inférieure à 12, il demande l’expertise d’un autre enseignant.Si celui-ci confirme la note, l’étudiant ne sera pas autorisé à rédiger le mémoire.

Année post-bac de sortie
Supérieur à Bac+5

Compétences visées

- Avoir acquis la capacité à maîtriser un ensemble relativement complexe de savoirs et de méthodes de recherche.
- Organiser l’investigation méthodique des sources de sa recherche et en présenter les résultats selon une argumentation cohérente.
- Développer une capacité d’enseignement, de formation,d’expertise dans une discipline spécifique de la théologie.
- Être rendu apte à devenir un acteur compétent au sein des nombreux services de l’Église et pour la société.

Débouchés professionnels

Les enseignements permettent un approfondissement professionnel dans des secteurs tels que les ressources humaines, l'éthique, le dialogue, le patrimoine, la santé, etc.

Poursuites d'études

• poursuite en Doctorat, désir de se consacrer à la recherche.