• Culture scientifique et humanités,

Les arts asiatiques, une spécialisation de la licence Histoire de l’art

Publié le 5 décembre 2017 Mis à jour le 7 décembre 2017

Outre les mineures en langues ou en conservation et recherche, la licence Histoire de l'art propose également une spécialisation dans les arts asiatiques (Chine, Inde, Iran...). Proposée en troisième année cette spécialisation s'appuie sur l'expertise d'enseignant-chercheur.

art et pouvoir_2017

art et pouvoir_2017

La filière Histoire de l’art, une licence, un master, plusieurs parcours

Le département d’histoire de l’art de l’ICP propose dès la troisième année de licence un parcours Arts asiatiques. Cette spécialisation se poursuit en Master avec un séminaire conçu avec l’ENS sur « Arts et pouvoirs, censure et autocensure. Mondes chinois, indiens et iraniens ». Pour compléter leur formation les étudiants de licence et master ont la possibilité de prendre des cours de Chinois au sein du Pôle langues. En 2017 une centaine d’étudiants ont choisi cette langue dans leur cursus.

Immersion en Chine


Dans le cadre de leur licence Histoire de l'art et archéologie, une dizaine d'étudiants sont partis en voyage d'étude en Chine lors des vacances de la Toussaint à la découverte de l’art ancien, moderne et contemporain chinois, guidés par le Professeur Lincot.

Emmanuel Lincot ou les mondes asiatiques

Co-concepteur du MOOC Géopolitique de la Chine contemporaine, chercheur associé à l’IRIS, Emmanuel Lincot, professeur HDR à l’ICP,  est un spécialiste incontournable des aspects culturels, politiques, historiques de la Chine contemporaine. Il intervient régulièrement dans les médias (Le Talk du FigaroLive, BFM radio, Le Figaro, RTL, La Croix…).
Ecoutez les dernières émissions d'E. Lincot :