• International,

Elliott, étudiant américain en mobilité d'échange

Elliott a 20 ans et vient de Miami en Floride. Il est américano-cubain. Il étudie le français et les relations internationales à la Florida International University, la 6e plus grande université des Etats-Unis avec plus de 50 000 étudiants.

Il parle anglais, espagnol, portugais et français.
Cette passion des langues lui vient de ses parents, tous les deux bilingues anglais et espagnol et de sa grand-mère maternelle.
 

Découverte de la France et arrivée à l’ICP


Suite à un séjour linguistique à Rouen lorsqu’il avait 16 ans, il a visité Paris et a eu un vrai coup de cœur pour la ville et s’est promis d’y revenir un jour.

Il a choisi de venir étudier en échange à l’ICP pour l’accueil et la bienveillance. "Je ne me suis jamais senti aussi bien accueilli" dit-il.

Il apprécie l’ambiance dans les classes, il aime la solidarité qui règne entre étudiants et enseignants.

Les cours et la vie à l’ICP

Elliott étudie la sociologie de la famille, le droit et le français à la Faculté de Sciences Sociales et Économiques (FASSE) et ça le passionne.

Il reste toute l’année en échange à l’ICP, les cours étant majoritairement en français ce n’est pas facile tous les jours mais il trouve que c’est un bon défi pour lui et il se fait aider par ses amis français.

Il apprécie beaucoup le programme Tandem, il s’est fait beaucoup d’amis autant français qu’étrangers.
 

Son projet


Il souhaite étudier dans une faculté de droit en Europe, plus précisément le droit international afin de travailler dans le journalisme ou dans un organisme d’Etat en lien avec la citoyenneté.
Il souhaite par-dessus tout être en contact avec les autres.
 

Points communs et différences entre la France et les USA


Les français et les américains ont la même vision de la famille c'est à dire une famille unie. Il apprécie également ce même multiculturalisme présent dans les deux pays, il trouve que c'est une force. 

Au niveau des différences : la nourriture, cette passion si française autour du repas avec le vin et le fromage, lui-même a découvert la raclette et depuis il en raffole. Il aime le côté historique de la ville de Paris, très différent de Miami.

Enfin, il trouve les parisiens timides, à Miami c'est plus relax.


Son quotidien à Paris

En dehors de cours, Elliott est baby-sitter. Il s'occupe d'enfants de 6, 8 et 10 ans. Il leur apprend l’anglais et il adore ça.