Stage pastoral auprès des malades : témoignages

Un stage pastoral accompagné par l'IER L'expérience montre que le suivi d'un stage pastoral durant la période de formation à l'IER est un véritable atout particulièrement pour les étudiants envoyés en vue d'une responsabilité ecclésiale, mais aussi pour bien d'autres !

Selon le profil de l'étudiant, le stage peut être un stage de responsabilité, ou un stage de découverte.

Isabelle Giret

Je suis devenue responsable d’une aumônerie d’hôpital pendant ma première année à l’IER.

J’ai pu articuler mon mi-temps d’études théologiques et mon mi-temps en responsabilité pastorale, qui est devenu mon stage.Il m’a donné des outils méthodologiques pour faire avancer ce qui me posait difficulté dans mon travail. En effet, je me sens appelé à être auprès de ceux qui souffrent et y reçoit la vie, mais je suis moins bien armée pour dynamiser une équipe de bénévoles.

Avec le soutien d'une enseignante de l’IER, j’ai organisé des réunions d’équipe régulières. J’étais tenue à écrire une chronique de stage qui m’a aidé à évaluer les richesses et les faiblesses de mon animation de l’équipe. Cet outil simple et l’éclairage apporté par le dialogue m’a permis de mesurer les avancées de mon travail et d’y reconnaître des signes de l’Esprit qui nourrissent ma confiance en la fécondité de notre mission.

Le dialogue entre ces deux manières de suivre le Christ a profondément unifié ma vie.

Marie Emmanuelle Raffenel

Commençant une formation sans expérience préalable de la pastorale, j’ai pu bénéficier de conditions tout à fait favorables pour vivre ce premier contact, grâce au programme proposé dans le cadre de la formation à l’IER !

J’avais pris contact avec la pastorale de la santé, et j’ai intégré une équipe d’aumônerie d’hôpital avec ce statut de « stagiaire ». J’ai bénéficié ainsi d’un accompagnement par une des responsables de l’aumônerie, semaine après semaine.

Etant là pour « découvrir », comme le nom de ce stage l’indiquait, j’ai pu participer pleinement à tous les aspects de ce ministère, de la vie d’équipe, et des diverses formations qui nous étaient offertes.

Mois après mois, une relecture de la chronique rédigée au fil de l’année avec une enseignante de l’IER m’a aidée à décrypter les enjeux qui intervenaient dans les joies et difficultés auxquelles j’avais pu être confrontée. Une riche expérience, qui me met en confiance pour l’orientation pastorale à prendre à la fin de ce cycle de formation !

Thuy Duong Nguyen Thi

J’ai choisi de faire l’IER dans le but d’approfondir ma foi et d’enrichir mes connaissances. Comme l’IER propose un approfondissement par un stage, c'était l'occasion de découvrir la pastorale française.

Une enseignante de l’IER a accompagné mon cheminement pour analyser ma pratique du stage. Le choix de la maison de retraite comme lieu de stage m’a permis de me rapprocher de ceux qui souffrent de la maladie et de la solitude.

A travers les rencontres, les partages, je me suis sentie très proche d’eux, en compassion avec leur souffrance. Cela m’a donné une grande expérience et j’ai compris que le but du stage n’est pas le résultat, mais de trouver du sens dans les actes que j’ai faits et qui restent en profondeur dans mon cœur.

Grâce au stage, je suis devenue plus confiante dans ma pastorale et ma mission. Je voudrais dire que ce stage m’a fait rencontrer Dieu dans l’autre. Merci à l’IER et à tous ceux qui m’ont aidée dans ce stage.