• Culture,
  • Recherche,

Après la métaphysique : Augustin ?

Publié le 10 mars 2017 Mis à jour le 6 février 2018

Un livre d'Alain de Libera, philosophe français et spécialiste de philosophie médiévale

Faut-il arracher Augustin à la métaphysique ? En faire une lecture « postmétaphysique » ? Ou au contraire l’inscrire à nouveaux frais dans l’horizon repensé d’une « philosophie des Pères de l’Eglise » ? Métaphysique et théologie sont-elles solidaires, séparables, chacune valant en son ordre ou toutes deux, et pour les mêmes raisons, à dépasser ?

Le mystère trinitaire et celui de l’union des deux natures dans la personne du Christ viennent ici, autour d’Augustin, questionner la métaphysique, son histoire et ses figures, de l’aristotélisme médiéval à la phénoménologie : d’Augustin à Heidegger, et retour.

Rassemblant des textes d’orientation, de facture et de style différents, donnés à l’occasion du Colloque inaugural de l’Institut d’Etudes Médiévales de l’Institut Catholique de Paris, en juin 2010, le présent volume aborde trois points d’articulation ou de tension forts entre philosophie et théologie chrétienne : la question du rapport de l’ontologie (ou du langage de l’être) et de l’ousiologie (ou du langage de la substance) à la Trinité chez Augustin et dans sa tradition interprétative ; la question de l’image ; celle de la finitude.

Ont participé à ce volume : O. Boulnois, V. Carraud, E. Falque, A. de Libera, J.-L. Marion, J.-L. Nancy et Ch. Sommer

Vrin - Publications de l’Institut d’Études Médiévales de l’Institut Catholique de Paris
176 pages - 13,5 × 21,5 cm
ISBN 978-2-7116-2424-9 - avril 2013

> Acheter la publication sur le site de l'éditeur