Recherche

La sacramentalité de l’histoire et le salut de tous selon J.-H. Newman

Publié le 15 janvier 2018 Mis à jour le 30 janvier 2019
Date :
le  17 janvier 2018
Horaire :
de 10H30 à 14H30 Ajouter à mon agenda 17-01-2018 10:30:00 17-01-2018 14:30:00 40 La sacramentalité de l’histoire et le salut de tous selon J.-H. Newman Institut Catholique de Paris 21, rue d'Assas 75270 PARIS Cedex 06 FRANCE Tél : 33 (0) 1 44 39 52 00 www.icp.fr Leticia Santiago ced.theologicum@icp.fr false DD/MM/YYYY

Soutenance de thèse en théologie par le Révérend Père John Alwyn DIAS, en cotutelle avec Faculteit Theologie en Religiewetenschappen (Katholieke Universiteit Leuven)

La sacramentalité de l’histoire et le salut de tous selon J.-H. Newman. Relecture de l’histoire à partir des principes dogmatique et sacramentel

Comment parler d’un salut pour tous les hommes dans une société où le relativisme et le pluralisme religieux sont la règle ? Depuis le Concile Vatican II, la question est brûlante en théologie. De nombreuses tentatives ont été faites pour penser et annoncer le salut en notre temps. Elles insistent moins sur la prééminence de l’appartenance à l’Eglise comme voie de salut et plus sur le Christ, unique médiateur et sauveur de tous les hommes. Mais certaines tentatives, mettant en avant la volonté salvifique de Dieu, ont oublié l’universalité du mystère du Christ.

Comment, dans un retour à l’Ecriture et à la Tradition, John Henry Newman (1801-1890) envisage-t-il le salut de toute l’humanité ? Son intuition le conduit à une conception sacramentelle de l’histoire qui permet de considérer l’histoire comme le lieu du salut. Dans cette histoire la présence de Jésus-Christ atteint les aspirations de l’humanité et les attentes des nations.

A partir des principes dogmatique et sacramentel Newman démontre la vérité d’une économie sacramentelle de salut qui s’est rendu visible dans l’événement Jésus-Christ.