Recherche

L’Église, « sacrement du Règne de Dieu »

Publié le 12 novembre 2018 Mis à jour le 12 novembre 2018
Date :
le  19 novembre 2018
Horaire :
de 09H30 à 14H00 Ajouter à mon agenda 19-11-2018 09:30:00 19-11-2018 14:00:00 40 L’Église, « sacrement du Règne de Dieu » Institut Catholique de Paris 21, rue d'Assas 75270 PARIS Cedex 06 FRANCE Tél : 33 (0) 1 44 39 52 00 www.icp.fr Leticia Santiago ced.theologicum@icp.fr false DD/MM/YYYY

Soutenance de thèse en théologie par Monsieur Georges Chevallier

L’Église, « sacrement du Règne de Dieu ». Contribution à l’ecclésiologie en contexte de pluralisme religieux

Rendre compte de la mission de l’Eglise, au coeur de sociétés “postmodernes”, sécularisées et pluralistes, d’une manière qui permette d’accueillir la compréhension que les autres religions ont d’elles-mêmes, telle est la visée de l’analogie entre Eglise et sacrement (au sens de la théologie sacramentaire) développée dans la thèse, à partir de l’analyse des travaux du Concile Vatican II relatifs à la compréhension de l’Eglise comme “sacrement universel de salut”.

L’équivalence entre “sacrement de salut” et “sacrement du Règne de Dieu” induite par le développement postconciliaire de la doctrine magistérielle relative aux rapports entre le Règne de Dieu, l’Eglise et les religions, élargit la base scripturaire de l’analogie, dans la mesure où la thématique du Règne de Dieu (au centre de la prédication de Jésus) est plus largement développée dans les évangiles synoptiques que celle du salut. Après avoir rendu compte de l’apport des dialogues oecuméniques, et évalué la portée de la liturgie de repentance du 12 mars 2000, nous nous attachons à caractériser le “style sacramentel” de l’Eglise découlant de sa nature de signe “fondé en Christ”, qui fait sa spécificité au sein de “l’espace interreligieux”.

Ce style –en même temps “missionnaire” et “diaconal”– est d’abord décrit à partir de l’Exhortation Evangelii gaudium et de la Lettre du pape François à tous les consacrés. Ensuite, proposant de voir dans les autres religions d’autres “communautés de foi”, nous réfléchissons à ce qui en découle quant à la manière dont l’Eglise et les chrétiens vivent leurs relations avec ces communautés. Compris comme figure d’hospitalité annonciatrice du Règne de Dieu, le dialogue interreligieux, entendu dans un sens large, est bien l’une des modalités de l’évangélisation : le récit de la rencontre de Paul avec les Athéniens en Actes 17,16-34 peut en être pris comme exemple apostolique.