Que sont-ils devenus?

Joëlle Eluard, membre du service diocésain de l’Aumônerie de l’Enseignement Public du diocèse de Versailles Rédactrice en chef de la revue Initiales au sein du Service National de Catéchèse et Catéchuménat

Comment décrire ces années qui ont tellement compté dans ma vie, je me rappelle du premier jour comme si c’était hier, non je ne parle pas de mon mariage, ni de mon 1er enfant …. je parle de l’IER !
Oui, il y a un avant et un après. Ces quelques années passées dans les amphis, en classe, prenant des notes, tentant de comprendre, m’affolant devant les pages de bibliographie, me demandant pourquoi, mais pourquoi suis-je là, au moment des validations. Tout cela m’a construite, m’a faite grandir, m’a donné de l’assurance. « Fermes dans la foi », nous dit Saint Paul repris en écho par notre pape François. Oui, cela m’a affermie dans ma foi, m’a permis d’oser continuer d’annoncer la Bonne Nouvelle d’une manière revivifiée. Cela me permet aujourd’hui de me poser les bonnes questions (eh oui, il en reste encore …) et de savoir trouver les ressources pour y répondre, de savoir argumenter non seulement en puisant dans ma propre expérience mais aussi en m’appuyant sur la tradition vivante de notre Église, sur son histoire, sur ses textes magistériels. Ma vocation de baptisée a pris du sens et ma mission en Église s’en est trouvée enrichie et vécue dans la joie. N’est-ce pas là un des fruits de l’I… euh non, de l’Esprit !