Préparation aux concours d'écoles de journalisme

Encore quelques jours pour s'inscire à la Préparation aux Concours d'entrée aux écoles de journalisme de la Faculté des Lettres de l'Institut Catholique de Paris. Claudine Travier, directrice du département des Préparations de la Faculté des Lettres, répond à nos questions.

Quel est le meilleur moyen de devenir journaliste aujourd'hui ?
Le marché de l'emploi et les profils recherchés évoluent. Si le talent personnel reste un critère de choix, le recrutement d’un jeune professionnel dans un média est de plus en plus fréquemment conditionné au diplôme obtenu dans une école de journalisme.
Les formations reconnues par la profession sont très sélectives. Or, les étudiants des filières universitaires sont rarement familiarisés avec le type d’épreuves auxquelles ils seront confrontés pour intégrer l’un de ces prestigieux établissements. Ces candidats ont donc intérêt à suivre des stages pour acquérir une connaissance de l’environnement médiatique, d’une part, et à se préparer très sérieusement aux concours, d’autre part.

La préparation que vous proposez s’adresse à des étudiants titulaires d’une Licence ou d’un diplôme jugé équivalent alors que certaines écoles recrutent à bac + 2, n’est-ce pas paradoxal ?
Si certaines écoles recrutent officiellement à bac + 2, les candidats admis aux concours ont fréquemment un diplôme de niveau bac + 3, parfois même bac + 4. Les connaissances et la maturité requises pour réussir les épreuves écrites et orales justifient cette situation.
Le métier de journaliste suscite un intérêt croissant chez les jeunes gens. Ils doivent s’engager dans cette voie s’ils ont une motivation réelle et non parce qu’ils ont une fascination passagère pour quelques personnalités de la presse écrite ou de la télévision.
Il est donc important de leur laisser le temps d’éprouver leur détermination face aux réalités professionnelles.

Quel est l’objectif de cette préparation?
Les enseignements dispensés doivent permettre aux étudiants, quelle que soit leur formation initiale, d’acquérir une bonne connaissance du monde contemporain et des grands enjeux internationaux sur le plan politique, économique et social. Les étudiants recevront également des cours leur permettant de comprendre les médias, leur histoire et leur évolution.
Enfin, ils seront initiés aux techniques du métier par des professionnels de la presse écrite et de la radio. A la fin du cursus, les candidats doivent disposer de la culture générale nécessaire et des outils qui leur permettront de "décrypter" le monde des médias pour satisfaire aux exigences des concours.

>> En savoir plus sur cette formation