Moïse, ancien étudiant en Master 2 Cadre d'Education

Moïse, 36 ans, ancien étudiant en Master 2 Cadre d'Education à la Faculté d'Education de l’Institut Catholique de Paris, revient sur son parcours.

Pourquoi avoir choisi le Master Cadre d’Education à l’ICP ?

Au départ, j’envisageais, de m’inscrire en Psychologie car j’estime qu’un prêtre en a besoin dans son ministère. Mon évêque m’a conseillé ces études en Sciences de l’Education. C’est sans hésitation que mon choix s’est porté sur l’Institut Catholique de Paris dont la renommée est plus qu’établie au Bénin. Plusieurs membres du clergé béninois, des Congrégations religieuses, voire des laïcs, ont suivi des parcours académiques à la « Catho ». La plupart ont été ou sont encore d’éminents professeurs dans les séminaires et universités du Bénin ou en France.

Quels sont les atouts et les spécificités du Master Cadre d’Education?

Je me suis aperçu de la diversité du contenu des Sciences de l’Education. Grâce à leur interdisciplinarité, elles mobilisent des compétences en maints domaines du savoir : philosophie, psychologie, pédagogie, histoire, sociologie, méthodologie, communication, art... Les atouts de ma formation sont variés : il s’agit d’une grande ouverture d’esprit et de divers champs d’études ; de l’acquisition de compétences fondamentales en théories et en pratiques éducatives. La présence de professeurs et professionnels qualifiés, ouverts et expérimentés, en même temps que d’étudiants plus ou moins déjà engagés dans le monde professionnel éducatif, favorise de fructueux échanges et un enrichissement remarquable. En effet, cela permet d’aborder de façon concrète, diverses problématiques actuelles de l’école, de la formation et de l’éducation. Il faut ajouter que l'organisation et le planning de la formation offrent une accessibilité certaine aux personnes engagées professionnellement. Par ailleurs, la nouvelle plateforme Formation à distance (FOAD) reste un cadre idéal de libres échanges et un complément apprécié des cours.

Et après votre Master Cadre d’Education ?

Je souhaiterais d’une part m'investir dans l’éducation des enfants et adolescents. D’autre part, je pense que les diverses compétences accumulées à l’Institut Catholique de Paris seront utiles dans la formation des formateurs et des personnels éducatifs au Bénin, en l’occurrence dans l’enseignement catholique de mon diocèse.

Pourriez-vous nous parler plus précisément de vos stages ?

En France, j’ai observé les pratiques éducatives de l’enseignement catholique de deux grands Collèges-Lycées français, à Paris et en Alsace. C’était plus qu’instructif et enrichissant. Dans le cadre de ce stage, j’ai pu observer au quotidien le travail du chef d’établissement : gestion et ressources humaines.

Le Bénin étant mon futur terrain professionnel, j’ai tenu à y faire un stage mais cette fois-ci dans deux écoles maternelles et primaires. Cela m’a permis de valider et de mettre en application les théories éducatives apprises en France. Ce stage est aussi un atout majeur pour mon sujet de mémoire portant sur le monolinguisme francophone dans le système éducatif béninois.

Moïse Sokegbe