Master Stratégies muséales et gestion de projets

Informations générales

Nature de la formation
Diplôme d’État
Niveau de recrutement
Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
4 semestres
Stages
Oui En savoir plus
Séjour à l’étranger
Séjour obligatoire 
Frais d’inscription
de 4 260 € à 2 080 € par an (tarifs 2018-2019)
En savoir plus
Modalités
Et après ?
Domaine :
Sciences humaines et sociales
Mention :
Histoire - Civilisations - Patrimoine
Parcours :
Stratégies muséales et gestion de projets

Pluridisciplinaire, le Master Stratégies muséales et gestion de projets propose une solide culture générale dans le domaine des pratiques muséographiques. Cette formation lie l’interculturalité à la maîtrise de la gestion et du droit dans le contexte muséal.

Objectifs

Les diplômés du Master Stratégies muséales et gestion de projets peuvent s'insèrer dans des équipes internationales portant des projets muséaux : commissariat d’exposition, communication, conseil en conception muséale, en politique culturelle…

Spécificités

Ce Master est axé sur une formation interdisciplinaire et professionnalisante dans le domaine de la muséographie.  Il s'appuie sur

  • une équipe d'enseignants-chercheurs et de professionnels du secteurs
  • la réalisation de stages obligatoires dans des musées et des galeries tant en Europe qu'en Asie (avec notes de synthèse et soutenance)
  • des cours partiellement dispensés en anglais 
  • une expertise dans trois aires géographiques mondes arabo-persan, indien, chinois qui correspondent aux aires de forte croissance de l’activité muséale
  • la rédaction de deux mémoires de recherche, encadrés par un directeur de recherche et soutenu devant un jury professionnel

Stages

Un stage de 3 à 6 mois chaque année de master. A réaliser dans une institution culturelle en France, en Europe et en Asie. Rapport de stages et soutenances sont notés.

Séjour à l’étranger

dans le cadre du stage professionnel

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Formation(s) requise(s)

Être diplômé de licence d'histoire de l'art et avoir un très bon niveau d'anglais est un atout pour accéder à ce master qui peut également recevoir les titulaires d'une licence (180 ECTS) motivés par les musées et l'international.

Modalités

Temps plein

Conditions d'admission

Une très bonne maitrise de l'anglais est exigée pour entrer dans le master.

Frais d’inscription

de 4 260 € à 2 080 € par an (tarifs 2018-2019)

Séminaire d’études et de recherche

Les séminaires d’études fondamentales regroupent deux domaines : « histoire diachronique de l’art dans les mondes asiatiques » et « collections et patrimoines ». Le premier permet d’acquérir une solide culture générale destinée à l’expertise dans le domaine des arts. Le second offre une formation complète dans le domaine de la gestion et de la législation muséale liées notamment aux problématiques les plus contemporaines : géopolitique des arts, enjeux identitaires et attentes des nouveaux publics.

Pour approfondir leurs connaissances, les étudiants peuvent assister au séminaire d’ouverture : « Les Routes de la Soie : circulation des idées, influences et enjeux culturels ». Ce séminaire accueille des chercheurs d’institutions prestigieuses comme l’Institut de Dunhuang (Chine) ou le Louvre Abu Dhabi.

Méthodologie et outils numériques

L’initiation aux outils informatiques et numériques s’ajoute à la pratique systématique d’une rédaction de contenus professionnels (notices muséales, articles de vulgarisation, actions de promotion…). Des cours de sciences de gestion et de droit international complètent le formation.

Valorisation de la recherche

Elle consiste en la production de contenus à caractère professionnel (en lien avec les stages) ainsi que l’élaboration du mémoire, tant en M1 qu’en M2. L’étudiant est doublement évalué sous la forme d’un rapport et d’une soutenance sur sa maîtrise des pratiques et du contexte professionnels.

Expérience internationale

Orienté vers l’international, le Master rend obligatoire trois mois de stages à la fois en M 1 et M 2, dans une institution culturelle (musée, galerie, maison de vente) tant en Europe qu’en Asie.

Modalités d'évaluation

Les compétences acquises dans chaque enseignement et séminaire font l’objet d’une évaluation spécifique, sous forme d’une épreuve orale ou écrite, ou d’une appréciation motivée.
Les stages font l'objet d'un rapport et d'une soutenance qui comptent pour l'obtention du master.

Année post-bac de sortie
Bac + 5

Débouchés professionnels

  • Métiers de la culture : commissariat, expertise muséale
  • Expertise dans le domaine des métiers d’art
  • Diplomatie culturelle
  • Evénementiel, communication
  • Métiers du luxe
  • Concours administratifs : fonction publique d’État ou territoriale