Marie Davia Bourdoncle, Master 2 Métiers de l'Information et de la Communication, promo 2011-2012

Marie Davia Bourdoncle, une ancienne du Master 2 Métiers de l'Information et de la Communication (promo 2011-2012) aujourd'hui chef de projet, répond à nos questions.

Comment êtes-vous arrivée au Master des Métiers de l’Information et de la Communication (MIC) de la FASSE ?

En sortant de ma Licence de Lettres de la Sorbonne, j’ai ressenti le besoin de m’ouvrir aux problématiques contemporaines et aux sciences humaines. Je me suis donc inscrite à la FASSE pour y suivre le Master 1 : Solidarité et Action Internationales. J’ai découvert que l’ICP proposait des formations très intéressantes tant sur le niveau pédagogique que professionnel. Les interlocuteurs de qualité et la dimension opérationnelle de l’enseignement m’ont séduite et j’ai décidé de poursuivre mon parcours dans cette université. La communication me semblait être un bon moyen de sensibiliser un public citoyen aux enjeux sociologiques, écologiques et politiques qui se jouent à notre époque. En terminant mes études avec le Master 2 des Métiers de l’Information et de la Communication de la FASSE, j’ai fait le choix de m’engager en faveur du marketing solidaire et de la communication du tiers-secteur.

La formation a-t-elle répondu à vos attentes ?

Tout à fait. Ce n’était pas une surprise d’ailleurs car le descriptif de la formation promettait de nombreux échanges avec des professionnels du métier. C’est ce dont j’avais besoin. Un peu moins de théories pour plus de pratique. De plus, étant encore habituée au rythme des universités « traditionnelles », j’ai aimé le contexte quasi « écolier » de cette formation. Il y avait beaucoup d’exercices pratiques, beaucoup de notations qui permettaient de jauger notre évolution au jour le jour.
Enfin, l’équipe pédagogique était vraiment sympathique et à l’écoute.

Qu’est-ce qu’elle vous a permis de découvrir et d’expérimenter ?

Tout d’abord, j’ai beaucoup apprécié les rencontres professionnelles. Cela nous offrait la possibilité de sortir du cadre universitaire, de visiter les locaux d’entreprises prestigieuses, de discuter sans langue de bois avec des interlocuteurs de renom. Il y avait aussi beaucoup de passages à l’oral ce qui nous a donné l’opportunité de nous exercer à notre futur métier de « communicants » avec aisance. Pour finir, je pense que cette formation a été très « efficace » puisqu’en un an, j’ai pu découvrir le monde de la communication et m’insérer dans ce milieu professionnel sans trop de difficultés.

Je viens d’être embauchée en tant que chef de projet dans l’agence de marketing relationnel « Les Activateurs » et suis notamment chargée de gérer des clients issus du secteur solidaire.

Propos recueillis à la FASSE par Pascale Nesci le 11 février 2013.

Pour plus d'informations sur le Master MIC, consultez la page du site.

Les inscriptions pour ce Master sont ouvertes ; le dossier de candidature est téléchargeable ci-dessous.
Téléchargez le dossier de candidature (202,31 kB)