Master Histoire et Sciences politiques

Informations générales

Nature de la formation
Diplôme d’État
Niveau de recrutement
Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
4 semestres
Stages
Non
Frais d’inscription
de 4 260 € à 2 080 € par an (tarifs 2018-2019)
En savoir plus
Modalités
Langues d'enseignement
Français
Et après ?
Domaine:
Sciences humaines et sociales
Mention:
Histoire
Parcours:
Histoire - Science Politique

Le Master Histoire et Sciences politiques consiste en la réalisation d’un mémoire de recherche apportant une contribution neuve à la connaissance en histoire et en sciences politiques, à partir d’enquêtes originales et de sources de première main non encore exploitées.

L’étudiant choisit un directeur de mémoire et détermine avec lui le sujet précis de sa recherche. Ce sujet lui est personnel et doit n’avoir encore jamais été traité. Le directeur de mémoire l’aide ensuite à organiser sa recherche et ses enquêtes, l’accompagne dans l’interprétation des sources, le conseille dans le choix de sa problématique et dans la rédaction de son mémoire.

Spécificités

Ce master Histoire et Sciences politiques s'articule autour de séminaires fondamentaux dans les deux disciplines :

  • séminaire en histoire : histoire antique, médiévale, moderne ou contemporaine (par les enseignants-chercheurs de la Faculté des Lettres)
  • séminaire en sciences politiques (par les enseignants-chercheurs de la Faculté des Sciences sociales et économiques)
L’étudiant suit en parallèle des enseignements lui permettant d’acquérir les connaissances en épistémologie, méthodologie et langues étrangères nécessaires au bon aboutissement de ses recherches. Rencontres professionnelles, stage obligatoire et possibilité d'un semestre à l'étranger complètent la formation.

International

Un semestre d’étude à l’étranger, dans une destination en lien avec le sujet du mémoire (Université reconnue dans le domaine de spécialité, consultation des sources), est proposé à chaque étudiant et peut être effectué au premier semestre du M2.

Partenariats

Partenariats laboratoires

Pôles de recherche de l'ICP "Langues, cultures, histoire et éducation" et "Ethique, morale et institutions"

Partenariats établissements

Université de Poitiers

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Formation(s) requise(s)

Le candidat au Master Histoire et Sciences politiques doit être titulaire d’une licence d’histoire-géographie, de sciences politiques ou d’histoire et sciences politiques (équivalences possibles pour d’autres diplômes ou disciplines).

Il doit avoir obtenu l’accord d’un directeur de mémoire sur un sujet de principe.

Modalités

Temps plein

Frais d’inscription

de 4 260 € à 2 080 € par an (tarifs 2018-2019)

Recherche
L’étudiant établit avec son directeur de mémoire un échéancier semestriel comportant des objectifs précis. Une note est attribuée à chaque étape.

Séminaires
L'étudiant s’inscrit dans deux séminaires fondamentaux correspondant au sujet de son mémoire : l’un en histoire antique, médiévale, moderne ou contemporaine, parmi ceux que propose la Faculté des Lettres ; l’autre en sciences politiques, parmi ceux que propose la Faculté des Sciences sociales et économiques.

Méthodologie et langues étrangères
Il suit obligatoirement un enseignement d’épistémologie, de méthodologie de la recherche, d’expression écrite et orale dans chacune des deux disciplines, un cours de première langue vivante (anglais), un cours de seconde langue vivante ou de langue ancienne (éventuellement en initiation).
Les cours de LV2 sont dispensés par le Pôle Langues : arabe, allemand, chinois, espagnol, italien, portugais, russe

Insertion professionnelle
Il suit des ateliers d’information sur les métiers qui sont conçus comme autant de dialogues avec les représentants de diverses professions. Il effectue, au deuxième semestre de la première année, un stage lui permettant d’acquérir une brève expérience professionnelle. Il lui appartient de trouver une structure d’accueil, en liaison avec le directeur du master et avec l'appui du Service d'Orientation et d'Insertion Professionnelle.

L’emploi du temps est conçu pour laisser à l’étudiant de larges plages horaires pour réaliser ses enquêtes et accomplir son travail sur les archives et en bibliothèque.

Modalités d'évaluation

Les compétences acquises dans chaque enseignement et séminaire font l’objet d’une évaluation spécifique, sous forme d’une épreuve orale ou écrite, ou d’une appréciation motivée. Elles sont sanctionnées par une note pondérée par un coefficient, ou par une simple validation de niveau, et par l’attribution de « crédits » transférables dans le cadre du système européen d’enseignement supérieur (ECTS).

Le mémoire est soumis à une double correction et évalué lors d’une soutenance orale face à un jury mixte (histoire et sciences politiques) composé du directeur de mémoire et d’un universitaire spécialiste du sujet traité. Tout plagiat, même partiel, entraîne l’élimination du candidat. (Les mémoires sont systématiquement soumis au contrôle d’un logiciel de détection de plagiat.)

La validation de la première année est soumise à l’évaluation de l’état d’avancement de la recherche (note supérieure à 10/20) et à la moyenne obtenue dans l’ensemble des séminaires, enseignements et activités des deux premiers semestres (note supérieure à 10/20 après application des divers coefficients).

Année post-bac de sortie
Bac + 5

Compétences visées

• Capacité à organiser son temps, à développer de manière autonome un projet personnel sur une longue durée
• Compétences en recherche bibliographique et documentaire, analyse de données et exploitation de sources d’information diverses, en français et en langues étrangères
• Esprit critique, d’analyse et de synthèse, goût pour l’investigation
• Aptitude à la composition et à la rédaction de documents, rapports, conformément à des normes rigoureuses, maîtrise informatique

Les diplômés ont acquis un esprit historique qui se manifeste par des connaissances spécifiques :
Culture générale dans les sciences humaines 
• Aptitude à mener une réflexion théorique ou pratique et à argumenter
Esprit scientifique, rigueur, prudence et objectivité dans le jugement, attachement à la recherche de la vérité, capacité à remettre en cause les idées reçues
• Capacité à appréhender les problèmes, à s’extraire de l’immédiat et du quotidien
• Faculté d’adaptation, compréhension des autres cultures, capacité à confronter sereinement les points de vue

Débouchés professionnels

• Recherche : poursuite des études en doctorat, carrière de chercheur ou d’enseignant-chercheur dans les établissements publics ou privés
Concours administratifs : notamment ceux de la fonction publique d’État et de la fonction publique territoriale
Attaché parlementaire
Culture : musées, tourisme culturel
Documentation : bibliothèques, archives
Edition, journalisme et communication

Poursuites d'études

Les diplômés du Master Histoire - Sciences politiques peuvent poursuivre leurs études en doctorat au sein de la Faculté des Lettres, de la Faculté de Sciences Sociales et Economiques ou dans d'autres universités.