Licence canonique en théologie - spécialisation en théologie morale et spirituelle

Informations générales

Nature de la formation
Diplôme canonique / ecclésiastique
Niveau de recrutement
Bac + 5
Conditions d'admission
Durée de la formation
4 semestres
Lieu(x) de formation
Paris
Stages
Non
Frais d’inscription
De 3 650 à 2 530 € par an
En savoir plus
Accessible en
Modalités
Langues d'enseignement
Français
Et après ?

Le cursus de Licence canonique de théologie forme les étudiants qui se destinent en priorité à des missions d’enseignement ou de recherche en théologie.

Ils y développent leur maîtrise d’un ensemble de savoirs et de méthodes de recherche leur permettant de s’orienter dans les divers corpus théologiques afin de produire un discours personnellement assumé dans la tradition catholique.

Objectifs

Le deuxième cycle de théologie conduit à la licence canonique de théologie, couramment appelée master de théologie.

La spécialisation en Théologie morale et spirituelle :
 

  • propose une formation philosophique, théologique et biblique confrontant l’héritage moral du christianisme avec les problématiques éthiques élaborées aujourd’hui, afin de préparer les étudiants à l’enseignement et à la recherche
  • donne la possibilité d’être introduit à l’analyse théologique et historique des pratiques spirituelles dans le christianisme. Aide à produire un discernement théologique sur les parcours de spiritualité mis en place dans les diocèses ou les congrégations religieuses.

International

Le premier semestre peut se passer à l’étranger selon les accords d’échanges internationaux de la Faculté (EBAF, Boston, Bangalore, etc.).

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 5


Formation(s) requise(s)

Etre titulaire d’un Baccalauréat canonique de théologie avec mention BIEN (Cum laude probatus).
Candidats non titulaires du Baccalauréat canonique de théologie ou l’ayant obtenu avec une mention insuffisante : admission dérogatoire possible en vertu du principe de valorisation des acquis del’expérience antérieure, et sous condition de succès à la fin de la première année.

Modalités

Temps plein

Conditions d'admission

Les clercs ou religieux(ses) ne peuvent être inscrits qu’avec l' accord écrit de leur Ordinaire ou Supérieur(e), où est explicité le projet de formation relatif à la mission d'études.

Chaque candidat rencontre l’un des membres de la direction du cycle pour établir le contrat d’études et pour la délivrance de l’autorisation d’inscription. L’inscription dans le cursus choisi n’est confirmée qu’à l’issue d’un entretien avec le responsable de la spécialité.
L’admission définitive est soumise à la Commission des Licences canoniques de la Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses, dont la décision est souveraine.

Inscription

Frais d’inscription

De 3 650 à 2 530 € par an

Champs d'étude :

  • Théologie morale fondamentale
    discernement ; conscience ; articulation théologie morale
    et spiritualité ; pédagogie de l’éthique
  • Famille
    éthique familiale et sexuelle ; éducation
  • Santé
    bioéthique ; éthique du soin
  • Politique, économique et social
    enseignements sociaux des églises ; vie économique ; éthique environnementale ; moyens de communication sociale
  • Théologie de la spiritualité
    épistémologie de l’histoire et mémoire spirituelle ; psychologie et expérience spirituelle ; théologie de la sainteté chrétienne ; l’abus spirituel

Rhytme

30 à 40 h hebdomadaires (enseignements et travail personnel)

4 Unités d’enseignements (120 crédits ECTS)
- se former dans sa spécialité (36 crédits)
- élargir sa culture théologique (32 crédits)
- intégrer l’interdisciplinarité (12 crédits)
- rédiger un mémoire de spécialité (44 crédits)


Enseignements

  • La théologie morale face aux défis de la précarité des vivants. Questions de bioéthique.
  • L’actualité de l’encyclique Humanae vitae, 50 ans après 1968.
  • Violence et traditions religieuses.
  • Histoire et théologie des spiritualités.
  • Jugement moral et discernement dans l’histoire : l’exemple du mensonge.
  • Ethique, éducation, famille.
  • Les débats théologiques en morale fondamentale après Vatican II.
  • Prendre la parole comme théologien moraliste.
  • Élaborer un enseignement en morale.


La 1re année est articulée autour de plusieurs axes :

Bases de la recherche appliquée en théologie, fondements et outils de la réflexion
théologique.
Les enseignements sont donnés sous forme de :
• séminaires
• cours
• sessions
• laboratoires
• tutorat
• cours de langues bibliques, anciennes et modernes
• conférences de méthode
• colloques et journées d’études.


Participation à des ateliers et cours spécifiques.

Les séminaires de théologie (qui abordent des problématiques plus générales)
sont une opportunité pour les étudiants de participer activement et de s'initier à la
rechereche.


Les ateliers

(orientés vers les méthodes et problématiques spécifiques des différentes spécialités) sont des lieux de confrontation des travaux des étudiants ; la lecture en groupe des travaux de chacun forme une véritable école d'éxegèse par la pratique.


L’année de M1

se conclut par la soutenance d’un mémoire de M1 (25 à 30 pages) qui
permet à l’étudiant de définir et d’initier la rédaction du mémoire final.


La 2de année comprend :

• un ou deux séminaires de recherche ;
• des cours de théologie ;
• les ateliers de spécialité qui forment à la recherche, à l’élaboration d’un enseignement, à la rédaction du mémoire ;
• le travail de fin d’études, adapté en fonction de l’orientation choisie, et préparé sous la direction d’un enseignant. L’étudiant doit faire ses preuves dans la production d’un discours en théologie personnellement assumé dans la tradition catholique, ce qui le conduit à la rédaction d’un mémoire de 80 à 100 pages. Il donne lieu à une soutenance publique.

Le premier semestre peut se passer à l’étranger selon les accords d’échanges internationaux de la faculté (EBAF à Jérusalem, Boston, Bangalore, etc.).
Pour les 2 années, l’étudiant bénéficie de :
• cours optionnels sans validation qui sont déterminés en concertation avec le directeur lors de la mise au point du contrat d’études
• compléments méthodologiques qui accompagnent l’étudiant au cours de l’année
• colloques et journées d’études des différents centres de recherche spécialisés du Theologicum
• la vie de la communauté étudiante avec des propositions de rencontres, de temps
forts et de visites organisées par le bureau des élèves

Modalités d'évaluation

Le grade de «Licence canonique de théologie» est attribué par le «Jury des Licences canoniques du Theologicum – Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses», après examen de l’ensemble du dossier du candidat et du mémoire soutenu.
Ce jury se réunit en trois sessions par an (juillet, novembre et février) sous la présidence du Doyen de la Faculté et décide de la mention attribuée au diplôme. Celle-ci ne correspond pas à une moyenne des notes, mais à une évaluation globale du dossier de l’étudiant et du mémoire, celui-ci ayant une place prépondérante.

Année post-bac de sortie
Bac + 5

Compétences visées

- Avoir acquis la capacité à maîtriser un ensemble relativement complexe de savoirs et de méthodes de recherche.

- Organiser l’investigation méthodique des sources de sa recherche et en présenter les résultats selon une argumentation cohérente.

- Développer une capacité d’enseignement, de formation, d’expertise dans une discipline spécifique de la théologie.

- Être rendu apte à devenir un acteur compétent au sein des nombreux services de l’Église et pour la société.

Poursuites d'études

• poursuite en Doctorat pour se consacrer à la recherche
• approfondissement personnel ou professionnel (ressources humaines, éthique, dialogue, patrimoine, santé, etc.)