Echange universitaire au Liban, témoignage

Après une Licence pluridisciplinaire de Sciences sociales et économiques à l'Institut Catholique de Paris, Simon Lebeau a effectué son 2ème semestre de Master 1 au Liban.

Comment s'est passée votre période d'études au Liban ?

J'ai rejoint l’Université Saint-Joseph de Beyrouth pour suivre des cours en relation avec mon Master de Sciences Economiques et Sociales. Ma mobilité internationale s’est très bien passée dans l’ensemble, en dépit des violences et des instabilités politiques du Liban. Le climat tendu et agité a vite laissé place à la joie d’avoir un nouveau « rais » (président) en la personne de Michel Sleiman.


Au quotidien, j’ai pu constater que le Liban n’est pas un pays du Moyen-Orient comme les autres, il est à la croisée des mondes orientaux et occidentaux et la ville de Beyrouth, où j’ai étudié, est tout à fait représentative de cette position : des immeubles ultra-modernes et un centre-ville entièrement rénové côtoient les étales des marchands d’épices et de chichas … on y perd vite ses repères !

Que vous a apporté cette expérience ?
Faire une partie de ses études à l’étranger ouvre sur d’autres horizons et apparaît indispensable dans un cursus universitaire. C'est aussi beaucoup de plaisir ! Le Liban est un pays extrêmement hospitalier et en ouverture.

Cette expérience m’a donné envie de participer, l’an prochain, à l’accueil des étudiants étrangers avec le service des relations internationales de l’ICP.

L'année prochaine je vais suivre le Master 2 Economie Solidaire et Logique de Marché et j’envisage fortement d’effectuer mon stage à l’étranger.


En savoir plus sur les échanges universitaires à l'ICP

En savoir plus sur la Faculté de Sciences sociales et économiques