Caroline Casteigts, métiers de l'économie solidaire et du micro-crédit

Le microcrédit constitue l'un des domaines où apparaissent aujourd'hui plusieurs nouveaux métiers associés à l'économie solidaire. Caroline Casteigts, diplômée de la Faculté de Sciences Sociales et Economiques en 2006, travaille au sein de "Women's World Banking" en Espagne. Elle nous présente son parcours et le métier qu'elle exerce dans le domaine du microcrédit.

Comment êtes-vous arrivée au microcrédit ?

Après des études en gestion d'entreprise, réalisées entre la France, l'Espagne et l'Angleterre j’ai souhaité me spécialiser dans l'économie solidaire et me suis inscrite en Master Solidarité et Action Internationales de la FASSE. Cette formation m'a permis de compléter mes connaissances et de mettre en valeur ma formation de base, pour mieux l'utiliser dans un travail orienté vers la solidarité. Intéressée par le microcrédit, j'ai intégré une institution de microfinance située à Madrid, en mars 2006, pour une mission d’étude sur l'impact du microcrédit dans la vie des bénéficiaires. Un an et demi plus tard, je travaille toujours pour cette organisation, sur un projet de recherche en microfinance financé par la Commission Européenne et réalisé en collaboration avec 8 pays européens.
Mon passage par le Master de la FASSE m'a donc permis de trouver un travail qui me convient tout à fait : j’utilise mes connaissances en gestion et marketing ainsi que mes compétences en langues.

Quel est la finalité de l'institution dans laquelle vous travaillez ?

Je travaille dans une petite structure (8 personnes à Madrid et 2 à Marrakech), où chacun est amené à travailler sur plusieurs projets à la fois. L'institution occupe un rôle d'intermédiaire entre la caisse d'épargne, qui apporte l'argent, et les bénéficiaires. Les femmes qui ont un projet d'entreprise nous contactent, on les reçoit et on les aide à préparer un plan d'entreprise, on vérifie ensemble la viabilité du projet. Par la suite, la caisse d'épargne effectue le suivi financier de l'opération tandis que nous assurons le suivi côté entreprise.


Quelles sont les tâches que vous réalisez au sein de l'institution ?

En deux ans, j'ai réalisé des tâches très diverses :

  • réalisation d'études sur l'impact du microcrédit dans la vie des bénéficiaires et sur le contexte d'égalité de genre dans la création d'entreprise et l'accès à la microfinance (travail de recherche sur des problématiques liées à la microfinance).
  • organisation d'évènements divers : XII° Salon de la Femme Entrepreneuse, Journée « Egalité et Economie » (IVème, Vème et VIème éditions), co-organisation avec le Réseau Européen de Microfinance de la Conférence Transnationale "Fostering Gender Equality"….,
  • préparation du nouveau site internet,
  • gestion d'un projet de coopération internationale au Maroc,
  • participation à un projet européen de visites d'échanges organisées dans différents pays (Angleterre, Allemagne, Slovaquie, Espagne),
  • étude des dossiers de demande de microcrédit et du diagnostic de viabilité.

J’ai vraiment touché à tout dans l'organisation, travaillé à tous les niveaux, et ceci m'a permis d'apprendre énormément.

En savoir plus :

Master Economie solidaire et Logique du marché

Master Solidarité et Action internationales