Citoyenneté, Culture scientifique et humanités

WEBINAIRE |78ème Café de la Médiation et de la Négociation : Crise, Justice et Médiation aujourd’hui !

Publié le 4 juin 2020 Mis à jour le 4 juin 2020
Date :
le  11 juin 2020
Horaire :
de 18H00 à 19H30 Ajouter à mon agenda 11/06/2020 18:00:00 11/06/2020 19:30:00 40 WEBINAIRE |78ème Café de la Médiation et de la Négociation : Crise, Justice et Médiation aujourd’hui ! Institut Catholique de Paris 21, rue d'Assas 75270 PARIS Cedex 06 FRANCE Tél : 33 (0) 1 44 39 52 00 www.icp.fr false DD/MM/YYYY

Nathalie Roret, Olivier Cousi et Stéphane Noël ont marqué publiquement en avril leur intérêt pour un développement concret, réaliste et fructueux de la médiation et des MARD dans l’activité du juge comme dans celle de l’avocat. Un état des lieux en période de déconfinement.

WEBINAIRE

Avec la participation de :

  • Stéphane Noël Président du Tribunal judiciaire de Paris
  • Olivier Cousi Bâtonnier de l’ordre des avocats au barreau de Paris
  • Nathalie Roret (à confirmer) Vice-bâtonnière de l’ordre des avocats au barreau de Paris

Séance animée par :

Hirbod Dehghani Azar Avocat, MCO Paris, médiateur, Ancien Pdt de l’AME, Directeur de l’ifomene, formateur en négociation et droit public, responsable des formations Ifomene Régions Outremer et international

Avec le concours de Laurence Villeneuve, Directrice du DU Médiation Paris et Stephen Bensimon, Directeur de l’IFOMENE

Stéphane Noël a pris ses fonctions à la tête du Tribunal de justice de Paris en janvier, au moment où Olivier Cousi et entamait son Bâtonnat à la tête du Barreau de Paris.

L’un et l’autre ont marqué publiquement en avril leur intérêt pour un développement concret, réaliste et fructueux de la médiation et des MARD dans l’activité du juge comme dans celle de l’avocat. C’est l’intérêt des justiciables que nous sommes tous.

C’est un axe majeur de la loi sur la modernisation de la justice du XXIème siècle. Les textes sont clairs et la pratique concluante.

Or, la crise de la justice a vu se surajouter les effets de la crise sanitaire.

Ce contexte invite, incite à mettre en œuvre des modes adaptés, amiables, viables et fiables, là où une solution conforme au droit est plus nécessaire qu’une décision en droit.

La volonté des juridictions et Barreaux est donc aujourd’hui déterminante pour une médiation enfin « en grandeur réelle ».

Vigilance, discernement, volonté et constance du côté des juges.

Conseil, accompagnement, créativité juridique et rigueur du côté des avocats.

Quant aux médiateurs, ils sont, avec leurs Associations et Centres, structurés, compétents et disponibles.

« (…) l’intérêt essentiel de la médiation, au-delà de l’accord ponctuel qui mettra, le cas échéant fin au litige soumis au juge, est de permettre de nouer ou de renouer un lien social entre des parties en conflit et de préserver l’avenir si elles sont amenées à continuer à entretenir des relations, qu’elles soient de nature commerciale, familiale, de voisinage… Elle permet aussi de trouver des solutions inventives et originales où l’équité aura toute sa place. » Pdt Stéphane Noël

Suite à votre inscription sur ce site, vous recevrez le 10 juin les identifiants nécessaires à votre connexion via la plateforme ZOOM.

IFOMENE - Institut de Formation à la médiation et à la négociation