Responsabilités chrétiennes dans la crise écologique. Quelles solidarités nouvelles ? Colloque

Publié le 8 décembre 2020 Mis à jour le 18 décembre 2020
Date :
du  22 février 2021 au 24 février 2021
Horaire :
de 14H00 à 17H00 Ajouter à mon agenda 22/02/2021 14:00:00 24/02/2021 17:00:00 40 Responsabilités chrétiennes dans la crise écologique. Quelles solidarités nouvelles ? Colloque Institut Catholique de Paris 21, rue d'Assas 75270 PARIS Cedex 06 FRANCE Tél : 33 (0) 1 44 39 52 00 www.icp.fr Marie Brouchot iseo.theologicum@icp.fr false DD/MM/YYYY

La tradition chrétienne est ébranlée par les crises actuelles. Le christianisme lui-même aura-t-il la capacité à s'interroger et à changer pour s'adapter ? Ce colloque abordera cette problématique complexe.

illu coll iseo ispc 2021

illu coll iseo ispc 2021

Xe colloque international de l’ISPC et colloque des Facultés

En partenariat avec le réseau Église verte.

L'ISEO Institut Supérieur d’Études Œcuméniques et l'ISPC Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique (Theologicum) s'associent et proposent avec l'ITO Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge et l'IPT Institut Protestant de Théologie le colloque « Responsabilités chrétiennes dans la crise écologique. Quelles solidarités nouvelles ? »

Il réunira théologiens, philosophes, anthropologues, sociologues, enseignants-chercheurs, représentants religieux, pour trois journées de réflexion.
 

Revisiter traditions et pratiques

La gravité de la situation écologique, à laquelle s’ajoute la crise sanitaire actuelle, ébranle la tradition chrétienne dans son ensemble.

D’une part, certaines traditions bibliques valorisent un être humain jardinier, mais parfois compris comme le sommet de la création, qui peut paraître au-dessus d’elle.
D’autre part, les traditions chrétiennes modernes se sont fort bien adaptées à l’homme ingénieur de la nature, maître et possesseur à la suite de Descartes.

Dans cette situation critique, le christianisme se doit de revisiter ses traditions et ses enseignements, tels qu’ils peuvent être déclinés dans ses interprétations des textes fondateurs comme dans ses pratiques d’évangélisation et de transmission de la foi.

Pour y répondre, la réflexion du colloque suivra trois étapes :
  • un diagnostic de la façon dont les Églises se situent aujourd’hui face à la question écologique
  • une relecture de l’anthropologie et de la cosmologie historiquement développées par certaines expressions de la foi chrétienne,
  • une exploration des ressources et des modes d’action propres à la foi et à la vie chrétiennes pour affronter les défis actuels.
Parmi les intervenants :
Monseigneur Kalist, archevêque de Clermont-Ferrand, membre de la CECC ; Pasteur François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France ; Sa Sainteté Bartholomée 1er, archevêque de Constantinople, nouvelle Rome et patriarche œcuménique, M. Bruno Latour, Mme Élena Lasida ...


En pratique

Compte tenu de l'incertitude liée à la crise sanitaire, l'événement sera à suivre en distanciel.
Les conférences plénières seront accompagnées d’ateliers, dans lesquels les participants pourront approfondir la réflexion à partir de leur pratique et de leur expérience personnelle et ecclésiale.

logo eglise verte Pour répondre aux impératifs de la crise, mais aussi dans le désir de créer ou d’encourager des dynamiques au niveau local, l’ISEO et l'ISPC innovent cette année en proposant, en partenariat avec le réseau « Église verte », un suivi délocalisé du colloque dans toute la France : les participants auront le choix entre un suivi « local », idéalement en présentiel pour les ateliers, organisé par une équipe pilote dans plus d’une vingtaine de villes, ou un suivi « tout distanciel » (plénières et ateliers).

Illustration : Classic Collection / Alamy Banque D’Images

Partenaires :
Contact :