• Formation,

Tout ce que vous voulez savoir sur les masters recherche de l’ICP

Publié le 22 juin 2020 Mis à jour le 28 août 2020

Un master de recherche engage l’étudiant dans un travail qui s’appuie sur une curiosité personnelle et une méthodologie rigoureuse. La rédaction d’un mémoire alliant questionnements, réflexions et sens critique est une fierté personnelle sur laquelle s'appuyer pour faire la différence professionnellement.

Tout ce que vous voulez savoir sur les masters recherche de l’ICP

Tout ce que vous voulez savoir sur les masters recherche de l’ICP

Une liberté inédite

Pour s’y inscrire, il n’est pas nécessaire d’avoir déjà finalisé son projet de mémoire. En revanche on ne se lance pas dans un master de ce type sans avoir réfléchi à ce qui peut nous intéresser et la période pressentie. Le début du premier semestre permet d’affiner le sujet en concertation avec le directeur de mémoire spécialiste de la période visée ou de la thématique.

L’intérêt de cette recherche est d’explorer à fond un sujet qui tient à cœur : l’aéronautique militaire, l’émergence des femmes comme actrices de la vie politique dans la Rome antique, l’expansionnisme maritime chinois, ou l’héraldique médiévale... les champs d'exploration sont variés et vastes ! Mais s’il en est l’aboutissement, le mémoire n’est pas le seul atout de ces masters...
 

Ouverture et insertion professionnelle

Le stage est parfois obligatoire dans ces masters. Par exemple dans les masters Histoire et  Histoire de l’art et Archéologie, il est nécessaire pour valider le cursus. Qu’il s’effectue aux Archives nationales ou à la Fondation Tara, il permet une ouverture sur des mondes professionnels connexes aux études suivies.

Le forum ICP-entreprises dédié aux étudiants de master permet d’aider à trouver son stage, rencontrer des professionnels, travailler son CV et élargir ses horizons. La plupart des masters incluent également dans leur programme la rencontre avec des professionnels du secteur : enseignement et recherche, journalisme et communication, recherche, archives et documentation, édition et secteur culturel, traduction et interprétariat…

Même s'ils n'ont pas pour vocation directe de préparer aux concours du CAPES ou de l'agrégation, les masters de recherche sont une voie privilégiée pour ceux qui se destinent aux métiers de l'enseignement et de la recherche. Voir le témoignage de Julie, diplômée du Master de Philosophie
 

La mobilité internationale

En fonction du sujet de recherche choisi, un semestre à l’étranger peut être utile pour travailler sur d’autres sources ou commencer à créer un réseau de chercheurs. La mobilité est même obligatoire au sein du Master Études anglophones et du Master Stratégies muséales et gestion de projet - Asie. Il peut être nécessaire ainsi de partir en Islande, aux États-Unis, en Espagne ou en Italie pour constituer son corpus. Le lien avec le directeur de mémoire n’est pas rompu pour autant, il est même indispensable de continuer à échanger avec lui !
 

Ressources documentaires

Les 5 bibliothèques de l’ICP sur le campus, recelant plus de 640 000 ouvrages permettent de travailler dans de bonnes conditions. Les étudiants du Master Lettres et Humanisme pourront ainsi explorer les grandes disciplines des sciences humaines : théologie, philosophie, sciences sociales, histoire, lettres, art. La proximité des grandes bibliothèques nationales ou thématiques dans le quartier latin permet également de creuser son sujet.

crédit photo : ICP / Frédéric Albert