• Formation,

Se former à la protection civile non-armée : quand la recherche se conjugue avec le terrain

Publié le 10 novembre 2020 Mis à jour le 17 novembre 2020

Le DU Intervention Civile de Paix propose à toute personne, étudiant ou professionnel d'acquérir des compétences clés de la protection civile non-armée à travers une formation innovante et spécifique. Une approche universitaire et transversale qui crée des liens entre la recherche et ce qui se fait sur le terrain.

ICP

ICP

Dans la lignée de Laudato Si’ et de l’écologie intégrale, l’ICP propose une conception de l’Homme dans sa globalité. Les enjeux de la solidarité doivent donc être traités de façon pluridisciplinaire et transversale : il faut créer du lien entre les approches économiques, juridiques, sociologiques, politiques…

L’écologie intégrale ne se réduit pas au rapport à la nature, mais interroge aussi notre rapport à l’Autre, à celui qui est différent. Cette recherche de cohérence est nécessaire pour sortir de la gestion de l’urgence et mettre en place des alternatives aux politiques de repli et d’inhospitalité.

Intervention Civile de Paix

L’Intervention Civile de Paix s’entend comme l’envoi, à la demande d’acteurs locaux, d’équipes non-armées mais formées à cette protection civile dans des zones de conflit.
Peu connues du grand public, ces opérations sont principalement financées par les institutions internationales.
Le DU Intervention Civile de Paix est le fruit d’une coopération entre des organismes de terrain pionniers de la protection non-armée et l’Institut Catholique de Paris. Cette formation fournit une introduction approfondie aux compétences clés de la protection civile non-armée.
 

Un cursus innovant

La formation dure un semestre universitaire ; elle est modulaire, composée de 4 modules en ligne et deux modules en présentiel (une semaine chacun). Elle est adaptée à des professionnels dont l’agenda personnel est contraint.
Elle s’adresse donc, d’une part, à des étudiants en fin de parcours en études humanitaires, de développement et de géopolitique ou d’action sociale qui souhaitent se spécialiser dans la protection civile; et d’autre part, à des professionnels (chargés de mission humanitaire, logisticiens, chargés de projet de développement, travailleurs sociaux, médiateurs, professeurs et CPE, policiers) qui souhaitent compléter leur formation avec des compétences nouvelles en matière d’analyse et d’observation des conflits, de gestion de tensions et crise (techniques et procédures de sécurité) mais aussi de postures personnelles (écoute active, communication non-violente, empathie, multi-partialité, etc.). La formation alterne distanciel et présentiel, comme suit :
⇒ 4 modules introductifs en distanciel
⇒ 2 modules en présentiel (PARIS - JANVIER) - en fonction de l'évolution du contexte sanitaire.
⇒ Une semaine de formation intensive/simulation de terrain (JAMBVILLE - JUIN)
 

Une formation reconnue

Depuis cette année, la formation a reçu l'agrément du Ministère du travail et l'enregistrement au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) permettant l’obtention du titre professionnel « Spécialités plurivalentes de la communication et de l’information » (RNCP / code NSF : 320). Il est donc possibilité de s'inscrire avec un compte CPF.
La formation est encadrée et animée par l’ICP en partenariat avec le Comité pour l’intervention civile de paix (Comité ICP) et Nonviolence Peaceforce.

> Responsable de formation : Cécile Dubernet, enseignante-chercheuse en science politique et relations internationales à la Faculté des Sciences Sociales et économiques de l’ICP. Spécialisée dans l’étude des conflits, elle a consacré sa thèse aux politiques internationales envers les personnes déplacées internes. Ses travaux actuels se concentrent sur les modes de protection civile non-armée dans les zones de conflit.