• Culture scientifique et humanités,

Master Lettres et Humanisme : l’interdisciplinarité au service de la culture

Publié le 21 avril 2020 Mis à jour le 15 juin 2020

Associer littérature, philosophie, sciences religieuses et rhétorique est une combinaison originale proposée par ce master. Il s’agit de donner aux étudiants les techniques qui engagent arts de penser, d’inventer, de parler et d’écrire et ce, pour l’appropriation d’une culture commune ouverte à la diversité du monde.

Une formation pour lutter contre les "ethnocentrismes parcellisés"

L’accoutumance aux réseaux sociaux (constitution de "communautés", offres d’informations en ligne réglées par des algorithmes, etc.) tend à enfermer leurs usagers dans des représentations et des croyances figées, dans des codes linguistiques particuliers et séparés, à intensifier leurs préjugés, à les soustraire au questionnement et à l’altérité.
Ces "ethnocentrismes parcellisés" risquent autant de stériliser l’imagination d’autres possibles humains, de générer la violence, que de faire perdre de vue ce qu’ont de nécessaire pour produire du commun les pratiques du dialogue, de la délibération, de l’exercice partagé du jugement critique.


Les ressources littéraires et les "faits alternatifs"

L’ère de la « post vérité » ne se contente pas de trahir une indifférence à l’égard de la distinction du vrai et du faux, mais promeut un régime déréglé de la vraisemblance (ex. les "faits alternatifs") qui expose chacun à toutes les manipulations idéologiques, et peut rendre incommunicable, "impartageable" l’expérience sensible d’un monde commun.


Le grand retour de la culture générale

De grandes entreprises, des écoles de commerce, les milieux médicaux ou juridiques et même l'Éducation nationale (création d’un « grand oral » au bac 2021, d’un enseignement de spécialité « Humanités, littérature, philosophie » en 1re-Tale) montrent un intérêt croissant pour la culture générale et particulièrement pour les disciplines humanistes comme l’éloquence. De même, dans leurs offres d’emploi, l’insistance que mettent divers recruteurs à réclamer des collaborateurs associant la maîtrise de ce socle humaniste, une capacité critique exercée et de très bonnes qualités rédactionnelles.


Une interdisciplinarité pensée pour s’insérer dans un monde complexe

Nos étudiants sont appelés à s’insérer dans un monde globalisé au regard de quoi la fragmentation des savoirs et des compétences peut s’avérer être un handicap ; un monde en outre saturé de messages et d’injonctions de toutes natures exerçant sur eux une pression de plus en plus étourdissante et où prolifère un marché d’« offres de salut » qu’il leur faut questionner.
Il importe donc que nos étudiants s’approprient fermement et avec rigueur les ressources émancipatrices et créatrices que rhétorique, littérature, philosophie, sciences religieuses offrent à leur volonté de comprendre et d’agir en agents responsables dans le monde d'aujourd'hui.
 
Direction :
CED_FDL_WIEL_2017 Véronique Wiel est professeur (HDR), agrégée de lettres modernes, docteur en lettres, membre de l’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société » de l'ICP.

Ses recherches où se conjuguent différents champs disciplinaires comme la littérature, la philosophie, la théologie ou la rhétorique, portent principalement sur le XVIIe siècle et le philosophe Nicolas Malebranche auquel elle a consacré plusieurs ouvrages.
Elle a publié récemment Usage du monde et liberté à l’âge classique aux éditions Honoré Champion, coll. Lumière classique.