L'évangélisation à l'ère du numérique, se former pour mieux comprendre et s'adapter

Publié le 18 septembre 2020 Mis à jour le 2 octobre 2020

Le numérique a conquis toutes les composantes de la société... L’Église ne fait pas exception. Le Theologicum forme les acteurs de l’évangélisation pour leur permettre de mieux en appréhender les enjeux.

com numerique

com numerique

L’Église a toujours su s'adapter aux nouveaux outils

Le monde ecclésial a compris que le digital pouvait se développer au service de l'évangélisation. Ces nouveaux modes d’expression et d’information permettent de se rapprocher de publics de plus en plus nombreux à être connectés.

Que ce soient les institutions (diocèses, paroisses, congrégations) ou les personnes (prêtres, sœurs, évêques, fidèles, etc.), toutes exploitent maintenant avec dextérité et efficacité les applications les plus connues et les plus récentes : Twitter, Instagram, Facebook, et même Tik Tok. Elles communiquent des témoignages, des paroles bibliques, des initiatives… Bien au-delà des capacités dont elles disposaient par le passé.


L'innovation technologique, un sujet au cœur des enjeux du Theologicum


Dans le même esprit, la Faculté de théologie a toujours su adapter son enseignement et sa pédagogie à l'évolution du monde qui l'entoure. L’investissement dans l’innovation pédagogique des dernières années est à l’origine de la création d’une offre de cours en ligne, solide et reconnue. Ce sont de nouvelles modalités d’enseignement adaptées à l'évolution des profils d'étudiants.

La période du confinement a permis d’apprécier la capacité des équipes enseignantes à réagir rapidement et à poursuivre avec succès leurs cours en distanciel (voir aussi : La continuité pédagogique en temps de confinement, un défi nouveau).
 

Du bon usage des outils et des pratiques

Cette tradition d'innovation irrigue naturellement les enseignements, comme le souligne Marie-Laure Rochette, responsable de la formation continue au Theologicum :

 

"La Faculté offre la possibilité aux apprenants de devenir aptes à évaluer la pertinence des outils numériques dans une démarche d’évangélisation, d’interroger le rapport à la vérité et à l’autorité, de développer la dimension créative de l’information numérique au service d’un projet pastoral par le biais d'une session (La communication numérique au service de l’évangélisation), d'un cours (Évangéliser à l'ère du numérique)."


Les enseignements dispensés sont destinés aux acteurs et responsables engagés au service de la communication dans les diocèses, mouvements, paroisses, etc. Ils leur permettent d’acquérir la capacité à donner une nouvelle dimension à leur communication, par l'utilisation de ces nouvelles pratiques, indispensables dans leur mission.

 

Marie-Laure Rochette précise que ces apprenants "prennent ainsi conscience que la communication d’aujourd’hui, dans le cadre d’une mission ecclésiale, suppose un discernement théologique et anthropologique préalable sur la nature de la parole émise. Ainsi, complémentairement aux apprentissages classiques, ils déploient leurs capacités d’analyse et de conseil et deviennent aptes à jouer un rôle d’interface entre des spécialistes techniques et des acteurs pastoraux."


Se former leur permet de professionnaliser leurs actions (analyse de l'environnement et des publics, élaboration de stratégie, connaissance de l'environnement et veille des outils existants) et de développer leur créativité.

Les sessions de formation sont dispensées au sein même des organisations ou institutions qui en font la demande. Le Theologicum forme ainsi de nombreux publics, partout en France.