Ecoutez la conférence "Que savent les adolescents des religions" de Bruno Michon

Publié le 30 juin 2020 Mis à jour le 2 juillet 2020

Les adolescents sont-ils en mesure de mettre en lien le lapin de Pâques et la résurrection de Jésus ? Connaissent-ils la différence entre les chiites et les sunnites, entre l'islam et l'islamisme ? L'école remplit-elle sa mission de former à "l'intelligence du fait religieux" ? Les médias concurrencent-ils cette mission ?

michon

michon

Ces questions sont au cœur des interrogations des professeurs de l'Éducation nationale, des pédagogues, des sociologues et des catéchètes depuis de nombreuses années. Paradoxe majeur d'une France sécularisée qui n'a jamais autant parlé de religion, le constat de l'inculture religieuse des jeunes ne cesse d'être posé sans qu'aucune preuve ne vienne l'étayer.
Lors de cette conférence, Bruno Michon a cherché à répondre à ces questions à partir d’une réflexion sociologique s’appuyant sur la parole d’adolescents français et allemands. A rebours des idées préconçues, il a témoigné de la complexité de la culture religieuse croisant des savoirs multiples n’attendant que des pédagogues attentifs pour leur donner du sens.


portrait michon Bruno Michon est sociologue, il est actuellement chargé de recherche et de développement à L’École Supérieure de l'Intervention Sociale (ESEIS) de Strasbourg et membre du laboratoire DynamE (CNRS/UDS). Il travaille sur les questions de laïcité, de faits religieux et de radicalisation dans le travail éducatif et social.