• Culture,

5 livres à offrir pour Noël

Publié le 16 décembre 2019 Mis à jour le 20 décembre 2019

Chaque mois, les équipes des bibliothèques de l'ICP vous proposent une sélection parmi les derniers livres parus.



Être quelqu'un de bien. Philosophie du bien et du mal, Presses universitaires de France, 2019 . Laurence Devillairs doyen de la Faculté de Philosophie
On préfère de nos jours parler d'éthique plutôt que de morale. Les deux termes renvoient pourtant à une même réalité. Comment expliquer cette réticence ? Comment expliquer aussi que fleurisse l'expression « c'est une belle personne », qui ne veut rien dire, mais qui exprime ce refus de toute référence à la morale ? Serait-ce parce que la morale rappelle la "leçon de morale", entre punition et contrainte ? Pourquoi est-il si difficile d'être quelqu'un de bien ?



Le soldat méconnu - Les Français et leurs armées : état des lieux |Par  Bénédicte Chéron,  
Depuis quelques années déjà, toutes les enquêtes d’opinion montrent que les armées bénéficient en France d’une image très positive. Avec les attaques terroristes de 2015, le fait miliaire est redevenu, de manière encore plus nette, un élément central de la vie sociale et politique française.Et pourtant, les Français connaissent mal leurs armées.


Chine, une nouvelle puissance culturelle ? Soft power et Sharp power, par Emmanuel Lincot, directeur du Master Stratégies muséales et gestion de projets à l'ICP
La culture est au cœur du projet chinois et avec elle, pourrait naître une toute autre grammaire des relations internationales. C’est sous cet angle inédit qu’Emmanuel Lincot nous donne ici des clés pour comprendre ce qui, au-delà même de la Chine, engage définitivement notre avenir.

Prêtre envers et malgré tout , par Cédric Burgun, Vice-doyen de la Faculté de Droit Canonique de l'ICP.
Des prêtres sont coupables de pédophilie. Il faut donner la parole aux victimes. C’est justice. Des prêtres se suicident. Le silence recouvre leur geste. Hors de l’Église mais aussi dans l’Église. Une crise ne saurait effacer un abandon. La souffrance qu’elle cause vient s’ajouter à d’autres, devenues l’ordinaire des vies consacrées.
Quelle est leur source ? La dureté de l’institution ? La dureté de l’adhésion ? La dureté de la mission ? Quel est l’impact de la sécularisation ? Comment exprimer la solitude du sacerdoce ? Peut-on se contenter de dénoncer le cléricalisme ?

Figurer la création du monde. Mythes, discours et images cosmogoniques dans l’art de la Renaissance,
Actes Sud dans la collection « Les apparences », 2019 (nommé pour le prix André Malraux 2019), Florian Métral, enseignant à l'ICP
Les cosmogonies – mythes de création du monde – n’ont jamais cessé d’accompagner l’histoire de l’humanité. Mais parce que l’investigation sur les origines fut l’un des leitmotivs de la pensée des XVe et XVIe siècles, nulle autre époque plus que la Renaissance n’a su en mesurer les enjeux anthropologiques, philosophiques et artistiques.