Stéphanie Hoffmann, Master communication et médiation d'entreprise

Dans le cadre d'un congé individuel de formation (CIF), Stéphanie a suivi le « Master Communication et Médiation d'Entreprise » de l'Institut Catholique de Paris. Elle est titulaire d'une Maîtrise d'Anglais LLCE, dont une partie a été effectuée aux Etats-Unis, et a travaillé pendant prés de dix ans pour un cabinet d'avocats d'affaires anglo-saxon.



Pourquoi avez-vous choisi le Master « Communication et Médiation d'entreprise » ?

Avant d'intégrer le Master, j'étais assistante juridique, puis chargée de communication financière dans des cabinets d'avocats d'affaires anglo-saxons. Je souhaitais redynamiser mon parcours professionnel et m'ouvrir à de nouveaux débouchés.



La dimension éthique des enseignements et le stage de six mois m'apparaissaient comme des éléments essentiels. La médiation et la prévention des conflits et des risques concernent toute entreprise, en particulier ouverte sur l’international.



Quelles compétences avez-vous développées avec ce Master ?

J’ai acquis des techniques de « positionnement » et de communication efficaces, qui prennent toute leur ampleur dans une logique de travail collaborative, que ce soit au sein d'équipes intra-entreprises ou dans le cadre de relations inter-entreprises.



La forte dimension éthique des savoirs dispensés (« apprendre à créer et gérer la plus value de l’altérité au sein et entre des équipes d’acteurs », à « reconnaître et traiter les points de tension en situation de pré-conflit ou de conflit ») est selon moi un autre élément particulièrement enrichissant du cursus.



Mon stage de six mois, effectué au sein du service des relations de presse puis de la direction de la communication du Centre Pompidou, m’a offert l’occasion d’une activité plus en adéquation avec mes aspirations professionnelles profondes. J’ai pu ainsi mettre en pratique mon sens de l’initiative, travailler en autonomie et aborder un domaine culturel qui me correspondait mieux.



Quels sont vos projets ?

Je viens de reprendre mon activité professionnelle qui me laisse suffisamment de temps pour débuter parallèlement des activités de communication et développer un réseau de partenaires dans le secteur culturel.



Je souhaite pouvoir transformer mes activités personnelles en activité professionnelle et exercer dans un cadre international des missions d’accompagnement de projets de communication ou de développement de partenariats et d’activités. Les compétences axées sur la cartographie des acteurs, le développement de relations collaboratives, l’identification des motifs et contraintes des différents acteurs, me sont très précieuses pour appréhender tout nouvel acteur et/ou nouveau partenaire potentiel et développer une relation constructive et pérenne. Je garde bien sûr à l’esprit la possibilité de faire se rejoindre mes deux activités (juridique et communicationnelle) dans le cadre d’une cellule de mécénat d’entreprise, ainsi que celle de pratiquer, avec un peu plus d’expérience, un métier de médiatrice.



En savoir plus sur le Master Communication et médiation d'entreprise


Interview juin 2008