• Formation,

Blanche, le choix d'une licence Histoire avec un parcours Science politique

Bac ES en poche, Blanche a opté pour la licence Histoire parcours Histoire-Science politique intégrant une préparation aux concours des IEP et du Réseau ScPo. Elle nous en explique les raisons.

FDL_HSP_blanche_201806

FDL_HSP_blanche_201806

Pourquoi avoir choisi cette licence ?

Au Lycée, j’aimais bien l’histoire et la spécialité sciences po, que je souhaité étudier, mais sans aller en prépa. En plus des concours Sciences Po, j’ai regardé les formations existantes et la licence Histoire parcours Histoire-Science politique de l'ICP présentait l'avantage d'intégrer une préparation aux concours des IEP en L1 et de Sciences Po en L3. Si je n’avais pas ou que je ne voulais plus les concours, je finissais quand même mon année à bac +1, donc une bonne base pour commencer mes études.
 

Ce qui vous a marqué ?

A dire vrai, je ne m'attendais pas à la charge de travail... Mais avant la rentrée, nous avons eu un stage intensif d’anglais. Répartis en 3 groupes de Travaux Dirigés, nous avons pu nous intégrer facilement et découvrir le campus en avant première. Dans cette licence, les cours sont composés de beaucoup plus de TD que de Cours Magistraux ce qui donne beaucoup beaucoup de travail en plus. Dans chaque matière, nous avons un exposé à préparer, sur des sujets parfois (souvent en fait) inconnus. Qui a déjà entendu parler de Villegagnon et la France Antarctique ou de la révolution conservatrice allemande ? Et là on parle de vrais exposés, ceux qui durent 30 min avec en plus des questions à la fin. Finalement je me suis vite fait au rythme. La bibliothèque (il y en a sur le campus et ça c’est du luxe) devient notre meilleure amie pour la collecte d’infos sur un sujet que même internet connait à peine. Je n’aurais jamais cru dire ça un jour,  mais les exposés sont vraiment formateurs au niveau de la méthode.


Et les concours ?

Dans les moments de rush, on peut toujours compter sur le soutien moral de nos camarades et sur les profs pour des coups de pouce pour compléter nos recherches. Autre truc cool, ce sont les concours blancs 4 samedis dans l’année, qui permettent d’arriver très détendu au vrai concours en maîtrisant à la fois méthode et timing des épreuves (et en plus ça donne la sensation d’être un warrior en étant à la fac à 8h30 un samedi matin!). Mais je pense rester à l'ICP l’année prochaine, quelque soit le résultat du concours. Je veux continuer à étudier toute l’histoire et pas seulement l’histoire contemporaine, et je trouve le programme cette licence Histoire parcours Histoire-Science politique plus complet. Mais pourquoi pas tenter Sciences Po en master !


Des projets ?

Je ne sais pas vraiment ce que je veux faire ensuite, mais je réfléchis à une année de césure entre ma licence et mon master pour faire une pause, un stage, voyager, ou les 3.
 

Vos conseils?

Il faut travailler en continu, gérer à la fois les exposés et les cours pour éviter la panique au moment des partiels (même si c’est quand même la panique au moment des partiels). En conclusion, cette licence est géniale, les étudiants sont vraiment sympas, le campus est à 2 pas du Jardin du Luxembourg pour déjeuner au soleil, les profs sont des pointures, mais il faut travailler !