Formation

Le Droit canonique entre régulation de l'autorité et droit des personnes : interrogations, résolutions et procès

Publié le 24 avril 2019 Mis à jour le 3 mai 2019
Date :
le  14 mai 2019
Horaire :
de 09H30 à 17H00 Ajouter à mon agenda 14-05-2019 09:30:00 14-05-2019 17:00:00 40 Le Droit canonique entre régulation de l'autorité et droit des personnes : interrogations, résolutions et procès Institut Catholique de Paris 21, rue d'Assas 75270 PARIS Cedex 06 FRANCE Tél : 33 (0) 1 44 39 52 00 www.icp.fr Mme Elisabeth de Saint-Exupéry etudes.droit.canonique@icp.fr false DD/MM/YYYY

Alors que des procès canoniques et civils ont impliqué ces derniers mois des membres du clergé, cette journée d'études interrogera le gouvernement ecclésial.

Autorité_journée d'études de la Faculté de Droit Canonique

Autorité_journée d'études de la Faculté de Droit Canonique

À l'occasion des procès canoniques et civils de ces derniers mois impliquant des membres du clergé, l'Église en France est interrogée sur son mode de gouvernement, notamment au regard de la justice.
 

L'exercice de l'autorité

Dans la procédure canonique, rappelons que l'Évêque diocésain jugé-né est au cœur de la problématique, notamment quant au déclenchement de la procédure mais aussi à l'application de la peine, voire à la tenue du procès en cas de procès administratif. Cette place incontournable se trouve fragilisée quand l'Autorité se montre défaillante.

La Faculté de droit canonique propose une réflexion sur l'autorité épiscopale et les procès dans le cadre d'un cycle triennal qui associe séminaires thématiques de recherche, voyages et journées d'études et cycle consacré à la contribution des droits sacrés au lien social.
 

Régulation de l'autorité et droit des personnes

La programme de la journée s'articule en trois temps. Il permettra de traiter en profondeur deux questions clés :

Autorité_journée d'études de la Faculté de Droit Canonique
  • les défaillances de l'Autorité et les résolutions possibles en abordant tant des questions théologiques et canoniques que sociologiques et psychologiques ;
  • les questions de droits de la défense, de statut du plaignant et d'impact de la société dans les causes en cours.

Tous ces sujets, qui mettent en scène à des titres divers des acteurs de fait sinon de droit de l'institution judiciaire, interrogent tout particulièrement le droit canonique au regard des décisions de gouvernement à prendre quant à une saine administration de la justice, dont l'évêque est garant.
 

À propos des intervenants

Cette journée d'études présidée par Marie-Monique Guttin réunira dix chercheurs et personnalités :
 
  • M. Jacques Arènes, psychologue clinicien et psychanalyste, directeur de l’École des Psychologues Praticiens et Professeur à l'Institut Catholique de Paris
  • Mme Anne Bamberg, Maître de conférences à la Faculté de Théologie catholique de l’Université de Strasbourg
  • M. l’Abbé Cédric Burgun, Maître de conférences à l'Institut Catholique de Paris et Vice-Doyen de la Faculté de Droit canonique
  • Mme Morgane Daury Faveau, Professeur à la Faculté de Droit d’Amiens, Université de Picardie Jules Verne
  • R.P. Bruno Gonçalves, co, Maître de conférences à l'Institut Catholique de Paris, Faculté de Droit canonique
  • Mère Marie-Monique Guttin, Abbesse de l'Abbaye bénédictine de Jouques 
  • Mme Bénédicte Lucereau, conseillère conjugale et thérapeute de couples et de famille au Cabinet Mots Croisés (Paris)
  • M. l’Abbé Emmanuel Petit, Professeur extraordinaire à la Faculté Notre-Dame, chargé d’enseignement à la Faculté de Droit canonique, Vicaire Judiciaire adjoint de Paris
  • Frère Laurent Saâtième Somda (pressenti), docteur de la Faculté de Droit canonique, enseignant à l’Université catholique d’Afrique de l’Ouest (UCAO)
  • M. Guillaume Tabard, Rédacteur en chef du service politique et éditorialiste au Figaro

Rappelons que cette journée conclut la deuxième année du cycle le Saint-Siège promoteur de justice internationale et de justice institutionnelle de la Faculté de Droit Canonique de l'ICP.