• Formation,

Solidarités à l’ICP : les masters s’engagent dans le monde de demain

Publié le 4 mai 2020 Mis à jour le 7 mai 2020

En train d’achever une licence en Sciences sociales, Humanités ou encore Lettres et envie de s’ouvrir aux autres et à des visions alternatives du monde, le tout ancré dans l’actualité ? Bienvenue chez nous : solidarité rime avec identité de l’ICP.

Solidarité dans tous les aspects de la vie

Le Master 1 Solidarités propose d’aborder la solidarité sous plusieurs angles : socio-économie, politique, culture, économie sociale et solidaire (ESS), interculturalité, développement durable, engagement ou encore géopolitique. Il se divise ensuite en 2 parcours : Master Economie solidaire et étude de marché et Master Solidarité et action internationales.
 

Solidarité économique

La solidarité économique est au cœur du Master 2 Economie solidaire et étude de marché, à travers le développement durable et l’économie sociale et solidaire. Sa pluridisciplinarité lui permet d’offrir aux étudiants de solides compétences dans divers domaines : droit, économie, développement, communication, Histoire, management participatif, élaboration de projets. L’ouverture à l’international est partie prenante de ce master : partenariats universitaires à travers le monde, voyage d’études…
 

Solidarité internationale

L’ouverture au monde se retrouve aussi dans le Master 2 Solidarité et action internationales, qui se concentre sur les relations internationales : développement, prévention des conflits, humanitaire… Ses enseignements allient théories, pratiques et techniques (droit, éthique, management…). Il forme des chargés de projets, de communication ou des analystes.
 

Solidarité environnementale

L’ICP s’attache également à la réflexion autour du développement durable, en particulier le Master Politiques environnementales et management du développement durable.
En première année, les étudiants décryptent mondialisation et spécificités de chaque continent, à l’aide d’outils méthodologiques et de différentes approches sur l’environnement (politique, économique…). Ces outils sont approfondis et enrichis en deuxième année, notamment par les cadres juridiques et le management responsable. Le Master permet ainsi de manier à la fois expertise et esprit d’innovation dans le domaine du développement durable, qui peut être exploité ensuite en communication, en gestion de projets ou en diagnostics.
 
Tous ces Masters ont un volet professionnalisant fort puisqu’ils permettent de faire des stages, en France ou à l’étranger, dans des ONG, des fondations, des ministères, des entreprises...