• Culture,

#nouvel an chinois : l'année du cochon sous le signe de la prospérité

Publié le 1 février 2019 Mis à jour le 4 février 2019

Spécialiste de la Chine et directeur du master Stratégies muséales et gestion de projet à l'ICP, Emmanuel Lincot décrypte la symbolique de cet animal en pointant les correspondances culturelles franco-chinoises, à la veille de la visite de Xi Jinping en France.

FDL_masterStrategies_lincot_janv19

FDL_masterStrategies_lincot_janv19

Les Chinois s'apprêtent à célébrer l'année du goret. Quelle est sa signification ?

Il présage, d'après le calendrier lunaire, prospérité et richesse. Le caractère famille (Jia) est constitué symboliquement d'un toit sous lequel réside un porc. Le nouvel an, surtout dans les régions du nord de la Chine, est fêté par de vastes banquets où l'on mange des raviolis fourrés au porc. C'est un délice ! Le ravioli et ses ingrédients à l'instar de la fève de notre galette des rois - tradition culinaire d'origine persane - symbolise les semailles plantées quelques mois plus tôt. Leur germination annonce le retour du printemps, la fin de l'hiver, la conjuration de la mort et partant, le triomphe des énergies vitales.
 

Le cochon est donc un animal auspicieux ?

Il l'est assurément. Michel Pastoureau, célèbre médiéviste, a montré dans un livre fameux qu'il l'était tout autant en Europe voire davantage car divinisé à l'époque celtique avant d'être plus tard associé à la luxure, à la souillure et au vice. Or, "tout est bon dans le cochon" ! L'adage français sied aussi aux traditions culinaires chinoises. Cuisine d'abats comme le serait la cuisine - entre autres exemples - lyonnaise, elle permet aux convives de déguster pieds de porc, groin et travers dans la bonne humeur et en arrosant le tout d'alcool de sorgho. Tous les Chinois savent que Mao Zedong aimait particulièrement le porc tel qu'on le prépare aujourd'hui encore dans sa province natale, le Hunan. Tous connaissent aussi cette histoire de l'homme de lettres que fut Su Dongpo sous la dynastie des Song qui, ayant laissé par inadvertance un met mijoter avec ses ingrédients du Sichuan, et plus longtemps qu'il ne fallait, devint l'un des plats culinaires les plus réputés du pays.
 

Quels pronostics pour cette année 2019 placée sous ses auspices ?

Cette année sera, en terme d'agenda, marquée par la visite du Chef de L’État chinois en France au mois d'avril. Elle donnera lieu à de nombreux échanges notamment culturels, lesquels seront profitables au développement de notre Master Stratégies muséales et gestion de projet.