• Formation,

Nouveau diplôme : Master Droit de la famille et du patrimoine

Publié le 9 avril 2020 Mis à jour le 6 mai 2020

Vous avez un bac+3 / bac+4 en droit ? Vous êtes un professionnel du droit ? Et si vous vous spécialisiez en droit de la famille et droit du patrimoine ?

Se spécialiser en droit de la famille et du patrimoine

Ce master vise à l’acquisition et à l’approfondissement des connaissances et des compétences relevant de deux domaines juridiques traditionnellement séparés : le droit de la famille et le droit du patrimoine. Pourtant, ces deux domaines sont étroitement liés dans la vie sociale et économique.

Cette formation a pour vocation à être complémentaire d’un master professionnel (carrières judiciaires, droit notarial). Essentiellement civiliste, il comprend un volet canonique en partenariat avec la Faculté de Droit Canonique de l’ICP afin de traiter le régime juridique propre du mariage catholique, de ses effets familiaux et de sa dissolution. Les évolutions récentes de la cellule familiale, la diversification de ses formes, sont étudiées dans leur dimension socio-historique et dans leurs effets juridiques, qu’il s’agisse du droit national, du droit européen ou du droit international privé.
 

Première promotion à la rentrée 2020

Proposé en formation initiale ou en formation continue à la Faculté de Sciences Sociales et Économiques (FASSE), le master de Droit de la famille et du patrimoine est accessible à tout étudiant ou professionnel titulaire d’une licence de droit, ou d’un master en carrières judiciaires, droit notarial, avocat…

> En savoir plus sur le master de Droit de la famille et du patrimoine
> Postuler en M1