• Citoyenneté,
  • Vie du campus,

Message pascal du Recteur du 09 avril 2020 

Publié le 9 avril 2020 Mis à jour le 17 avril 2020

Grâce à l’adaptation et l’inventivité de nos collaborateurs, nous assurons au mieux la continuité de l’enseignement, à l’écoute de tous les étudiants.

A la communauté universitaire de l’ICP,

Nous voici entrés dans la quatrième semaine de confinement. Ces derniers temps nous ont contraints à faire preuve d’adaptation et d’inventivité chaque jour, pour assurer au mieux la continuité de l’activité, notamment de l’enseignement et de la recherche dans la situation de crise sanitaire que traverse notre pays, et avec lui le monde entier.
L’ICP a été à la hauteur de ce nouveau défi. Qui aurait pensé que nous pourrions mettre en place l’enseignement à distance en l’espace de quelques jours, de manière aussi générale et avec autant d’efficacité ? Cela a été possible grâce à l’engagement de tous, malgré les difficultés importantes auxquelles certains sont confrontés.

Ces premières semaines de confinement ont été pour beaucoup, des semaines éprouvantes. La solitude dans une chambre d’étudiant, l’éloignement des camarades ou des collègues et des personnes aimées, la distance sociale, les difficultés techniques s’ajoutent à l’inquiétude de la maladie et de l’avenir, au deuil parfois, alors qu’il nous est impossible de nous rassembler pour partager ce qui nous bouleverse. J’ai reçu de nombreux témoignages de solidarité et d’assistance mutuelle entre les étudiants comme au sein des équipes enseignantes et administratives. Ils m’ont profondément touché, comme vous assurément. Malgré les distances géographiques, nous restons une communauté vivante : nous traversons ces épreuves séparés, mais ensemble.

A l’approche de Pâques, nous entrons dans une période particulière, qui permet habituellement une pause. Alors que les incertitudes restent nombreuses sur la date et les modalités de sortie du confinement, je souhaite que ces quelques jours soient pour vous, autant que possible, une trêve, malgré la préparation des examens. La communauté académique a fait le maximum pour les maintenir aux dates prévues, sous de nouvelles modalités, afin que les poursuites d’études ne soient pas affectées.
Durant les jours qui viennent, puissiez-vous inventer une manière de vivre le confinement un peu différemment, loin des écrans et des informations en continu, pour donner la priorité à la famille et aux proches, ou encore aux personnes isolées et aux amis éloignés.

Permettez-moi de vous souhaiter à chacun et à chacune de bonnes fêtes de Pâques. Soyez assurés de mes pensées et mes prières.

Philippe Bordeyne
Recteur de l'Institut Catholique de Paris