• Vie du campus,
  • Vie des personnels,

Message du Recteur du 30 avril 2020 concernant le déconfinement progressif

Publié le 30 avril 2020 Mis à jour le 6 mai 2020

Il faudra du temps, de l’intelligence collective et de la générosité pour trouver de nouveaux repères dans le monde, tant il semble devenu différent.

Depuis plus de 45 jours, l’ICP est entré avec toute la France dans l’expérience inédite du confinement. Nous en savons davantage sur la sortie du confinement même si des incertitudes demeurent. La pandémie qui frappe la planète n’a pas épargné les membres de notre communauté universitaire. Dans ce contexte tendu, je suis très touché, et fier, de voir la manière dont les enseignants, étudiants, et administratifs de l'ICP ont su s’adapter pour répondre à des défis hors du commun.

Il nous faut à présent envisager les premières étapes du déconfinement. Le 11 mai 2020 sera un jalon important dans la poursuite du travail engagé collectivement pour assurer la continuité de nos missions. Les règles du déconfinement à l’ICP suivent scrupuleusement les indications du gouvernement et seront révisées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des directives officielles :

  • À partir du 11 mai, le campus de l’ICP sera partiellement rouvert dans le respect des règles sanitaires officielles. Ne pourront y pénétrer que les personnes munies d’une autorisation.
  • Cette autorisation sera délivrée uniquement aux personnes dont la présence physique sur le campus de l’ICP est nécessaire à la continuité des missions d’enseignement et de recherche de l’ICP, et aux fonctions support qui leur sont attachées.
  • Le télétravail et les activités académiques en distanciel restent la règle générale au moins jusqu’au 2 juin, selon les indications données par le Premier Ministre.
  • Les dispositions relatives à l’organisation de la session de rattrapage sont à l’étude.
Les questions sont encore nombreuses, mais nos priorités demeurent : garantir la continuité de nos missions, en assurant au mieux la sécurité de tous et la solidarité avec les plus fragiles.

Ensemble, nous réussirons à sortir plus unis de cette période.

Philippe Bordeyne
Recteur de l’ICP