• Vie du campus,
  • Valorisation - Entreprise,

Les secrets cachés du jardin des Carmes

Publié le 7 mai 2019 Mis à jour le 9 mai 2019

Au cœur du 6e arrondissement de Paris, le Jardin des Carmes de l’Institut Catholique de Paris nous ouvre ses portes pour partager les secrets de ce lieu de ressourcement et de paix.







Un jardin à la française au cœur d’un campus

planCe lieu précieux s’étendait à l'origine jusqu’à l’hôtel Lutetia, la rue du regard, et la rue de Vaugirard. Autour d’une fontaine, un jardin à la française se dessine et devient le lieu de repos des moines de l’époque.
Ce jardin "récréatif" était entouré de  champs de mélisse et un grand verger.

Aujourd’hui sous la responsabilité du séminaire universitaire des Carmes, le cœur du jardin est minutieusement préservé par une équipe de 8 séminaristes.

Arbres et arbustes d'ornement

En conservant sa géométrie typique du jardin à la française, des marronniers et platanes, entourent quatre carrés d’herbe et des allées de graviers blancs. Au centre la fontaine est bordée d’un cercle de buis centenaires, savamment protégés de la maladie.
Dans chaque carré, on découvre d’autres arbustes fraichement plantés : un arbre de Judé, et deux cerisiers du japon, des prunus serrulata, chacun offrant une floraison au fil des saisons.


Des roses au violet, un dégradé de rosiers


rosiers Les parterres encadrés par des buis laissent s’épanouir près de 300 rosiers de variétés différentes.
Du rosier liane qui entoure l’escalier des martyrs, au rosier sur tige en passant par les rosiers buissons, chacun laisse paraitre les variations des couleurs dès la mi-mai. On peut encore les admirer en septembre lors de la fête des jardins.
Espace vert protégé, la plantation et l’élagage des arbres est fait en étroite collaboration avec la mairie de Paris et dans le respect de la géométrie du jardin à la française.



Le secret du jardinier :  déposez au pied des rosiers le marc de café, et les peaux de bananes tout au long de l'année, cela remplace les engrais et les rosiers fleuriront en abondance.